Aux portes des Jeux Olympiques (Episode 1)

A moins de huit mois du début des Jeux Olympiques 2012 (27 juillet – 12 août), Londres se prépare à accueillir des athlètes venus du monde entier. Les différentes enceintes sont aussi soumises à d’ultimes tests, d’ultimes préparatifs. Et notre très cher handball n’y échappera pas. HandNews, grâce à son correspondant en Angleterre, vous fait vivre l’avant-JO. Premier épisode consacré à la Handball Arena. Dossier.

Nous sommes aux portes des JO de Londres et certains édifices ont déjà pu accueillir des compétitions « tests », notamment le handball, la semaine dernière. Baptisée « London Handball Cup », ce tournoi féminin s’est déroulé du 23 au 27 novembre à la Handball Arena de Londres, opposant six équipes nationales féminines : la Grande-Bretagne, l’Angola, l’Autriche, la Chine, la Pologne et la Slovaquie. Bien que le classement mondial de ces six nations ne font pas de la London Handball Cup un grand tournoi, ce dernier a permis aux Anglais, et notamment aux nombreux enfants invités, de découvrir ce sport dans cette Arena flambant neuve. Autre objectif de ce tournoi, préparer les officiels et bénévoles au fameux tournoi Olympique de juillet prochain.

Résultats :

Groupe A : Chine 28-26 Slovaquie / Slovaquie 19-25 Pologne/ Pologne 30-30 Chine
Groupe B : Angleterre 22-20 Angola / Angola 35-33 Autriche / Autriche 31-23 Angleterre
Match 5 eme place : Slovaquie 22-17 Grande-Bretagne
Demi-finales : Pologne 26-25 Angola / Autriche 29-26 Chine
Petite finale : Angola 29-24 Chine
Finale : Autriche 23-22 Pologne

  

Au delà de la belle performance de la Grande-Bretagne contre l’Angola qui, soit dit en passant, est une équipe créée a l’occasion des JO et dont certaines joueuses ont commencé le handball il y a cinq ans, la London Handball Cup a permis a deux des six équipes de se préparer pour les Championnats du Monde qui se déroule actuellement au Brésil, à savoir l’Angola et la Chine. Le hasard faisant bien les choses, ces deux équipes se sont rencontrées lors de la petite finale, avant de s’affronter à nouveau ce samedi, lors du Championnat du Monde (victoire de l’Angola ). L’entraîneur chinois avait finalement brouillé les pistes en ne faisant jouer son équipe-type que lors des dix premières et dix dernières minutes du match.

Place, désormais, à ce bel édifice qu’est la Handball Arena, rebaptisée « Copper Box ». Pour les non-anglophones, cela signifie « boite de cuivre », car cette salle surgit au milieu du parc olympique comme une boîte rectangulaire recouverte de cuivre. L’édifice est plutôt sobre par rapport aux autres, qui profitent d’un design très futuriste. Lorsqu’on rentre dans cette Copper Box, le terrain est en contre-bas et on est tout de suite marqué par les sièges multicolores qui arborent toutes les tribunes, ce qui nous donne d’ailleurs, l’impression de rentrer dans une arène festive. Une déception, cependant, concernant le nombre de places dans l’enceinte. Celle-ci sera limitée a 6500 places lors des JO, ce qui est relativement peu. Il y a très peu de stands pour « ravitailler » les nombreux spectateurs et très peu de WC. Embouteillages en vue.

Concernant la salle en elle-même, il n’y a aucun mauvais siège, aucune mauvaise place. En se baladant un peu partout lors de cet évènement test, on se rend compte que chaque spectateur verra très bien le match, les places les plus en retrait (Catégorie D) étant franchement bonnes. Le panneau d’affichage Omega affiche les statistiques en temps réel de chaque joueur ainsi que de chaque équipe (pourcentage de réussite, arrêts du gardien…). Moment assez drôle, l’animation réalisée incitant le public à applaudir, digne d’un jeu vidéo des années ’20 (Pong en deviendrait presque plus agréable). Le revêtement utilisé est d’un bleu beaucoup trop clair au niveau du terrain (les zones étant d’un bleu plus foncé), rendant les photos à partir d’appareils de basse qualité presque inutilisables, pour cause la réflexion des lumières sur le sol.

De notre reporter à Londres, Yohann L.

 

Vidéo prise par « un français à Londres ».

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves