Présentation de Toulouse : Renaissance et ambitions

A l’approche du début du championnat, Handnews vous présente les équipes de LNH. Aujourd’hui, les Fenix de Toulouse, qui ouvrent le championnat contre Montpellier demain, sont à l’honneur.

Pourtant renforcé par de belles recrues (Karaboué, Kabengele, Andjelkovic, entre autres), Toulouse s’est effondré la saison dernière, avant de se relever, de justesse. Pas épargné par les blessures, l’équipe de Haute-Garonne a souffert jusqu’au bout. L’arrivée de Jérôme Fernandez a tout changé, tant sur le plan sportif qu’extra-sportif. L’équipe se sauve lors des toutes dernières journées de championnat. Depuis, les choses ont bougé.

Les changements

Arrivées
JoueurPosteEn provenance de:
Salvador Puig AsbertArrière Droit Granollers

Départs
JoueurPosteDépart pour:
Benjamin BriffeAilier Droit Cesson
Martin GaillardDemi-centre Saran (N1)
Lukas ButchaArrière GaucheAngers (D2)

Le 7 majeur probable

PosteJoueur
Gardien Daouda Karaboué
Ailier Droit Valentin Porte
Arrière Droit Salvador Puig
Demi-centre Jérôme Fernandez
Arrière Gauche Damien Kabengele
Ailier Gauche Anouar Ayed
Pivot Jonathan Roby
Entraîneur Joel Da Silva

Une seule arrivée pour trois départs : pas de grands changements, donc, pour les toulousains. L’arrivée de l’espagnol Puig Asbert renforce considérablement une base arrière déjà solide, avec Fernandez, Kabengele, Andjelkovic ou encore Calvel. Aux ailes, on retrouve l’expérimenté capitaine Anouar Ayed à gauche et le jeune Valentin Porte à droite. Avec Roby en pivot et un Karaboué dans les buts, cette équipe aux fières allures veut viser haut, tout en restant prudent. « Par rapport à notre effectif, on se doit de jouer la première moitié du classement. Le reste dépend de beaucoup de choses mais si cela veut sourire on peut aussi se battre pour une place européenne comme Nantes avait su le faire l’année dernière » confiait Jérôme Fernandez à La Depêche en juillet dernier. Confirmé par le jeune entraîneur Joel Da Silva, l’objectif est clair et les ambitions sont présentes. Des ambitions nées d’une renaissance voulue. Quoi de mieux que le phénix pour représenter cette ambition ? «Nous souhaitions créer une nouvelle identité afin de poursuivre le développement économique du club à travers une marque à laquelle les gens puissent s’identifier. ( …) Nous sommes ambitieux pour le futur et, afin d’accompagner cette nouvelle dimension, il fallait faire évoluer l’identité du club » précisait Patrick Salles, président du nouveau FTH. Un président qui espère que ce projet portera Toulouse vers les sommets français.

L’effectif complet du Fenix Toulouse HB sur le site de la LNH.

La préparation

Si les résultats de la préparation sont mitigés, Joel Da Silva s’est montré satisfait de la préparation toulousaine : « C’est un bilan très positif, tant au niveau de l’état d’esprit que de l’investissement. Les joueurs ont mesuré le travail à accomplir par rapport à la fin de saison dernière. Il y a des moments physiques très durs, des moments de relâchement et des moments ludiques. C’est très agréable car nous travaillons dans une bonne ambiance ».

Matchs amicaux :
12 août : Toulouse – Nantes 26-32
13 août : Toulouse – Nantes 26-31
16 août : Billère (D2) – Toulouse 22-30
18 août : Toulouse – Saint-Raphaël 30-29
26 août : Billère (D2) – Toulouse 28-28
28 août : Nîmes – Toulouse 23-29

Master de Grenoble :
Toulouse – Skopje 21-21 (0-2 au 7m)
Nasice – Toulouse 31-30

 

Atouts

  • Des cadres très expérimentés (Fernandez, Karaboué, Kabengele)
  • De bons jeunes qui sortent du centre de formation (Porte, Moreau, Morency, Gilbert…)
  • Stabilité de l’effectif

Limites

  • Fragilité et pépins physiques de quelques joueurs
  • Une défense encore trop approximative

1 CommentairePoster un commentaire

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves