Aut – Hypo

Encore et toujours des Brésiliennes !

Depuis le début du XXIe siècle, le club autrichien de la banlieue de Vienne, le Hypo Niederösterreich est « le » club des Brésiliennes (et accessoirement des étrangères en général). En effet, huit sud-américaines renforcent déjà l’équipe du Hypo et trois nouvelles joueuses « do Brazil » vont arriver cet été.

Certes, l’intégralité de l’équipe du Hypo n’est pas composé d’étrangères, puisque le club compte six autrichiennes dans ses rangs, entre autre la gardienne Petra Blazek. De plus, plusieurs hongroises ont également renforcé le champion d’Autriche : Tímea Tóth et Erika Kirsner il y a quelques années, Bernadett Temes et Viktória Rédei-Soós cette saison, amenées de Vác par l’ancien sélectionneur de la Hongrie et successeur de Gunnar Prokop, András Németh. En outre, quatre sud-coréennes sont également passées par l’Autriche jusqu’en 2009. Enfin, depuis de longues années les Brésiliennes (Piedade, Do Nascimento,…) ont élu domicile à Vienne et cela, conjugué aux autres talents de l’équipe a porté ses fruits, puisque le Hypo a été jusqu’en finale en 2008, et en demi-finale l’année suivante.

Mais de nouvelles sud-américaines vont encore arriver, trois joueuses rejoindront le Hypo NÖ :

- Fabiana Diniz : la pivot de la sélection brésilienne en provenance de Bera-Bera (Espagne) a signé un contrat de quatre ans. András Németh a déclaré : « Elle s’est en premier lieu imposée en défense pendant le mondial. Malgré ses 31 ans, c’est une joueuse qui renferme beaucoup de possibilités, je pense qu’elle est capable de progresser encore. » Diniz a quant à elle dit : « Les réussites du club m’ont fortement influencé et cela implique une grande responsabilité dans les saisons prochaines. J’espère que je pourrais m’intégrer rapidement et qu’avec mon nouveau club nous irons le plus loin possible en Ligue des Champions. »

- Mayara de Moura, l’arrière-droite gauchère, également internationale est un des piliers de la sélection avec Ana Paula Rodrigues. La joueuse qui évoluait à Mios cette saison a déclaré : « Je suis très contente de jouer avec autant de coéquipières brésiliennes. Plus particulièrement, je suis heureuse d’être dans un club avec lequel je pourrais jouer la Ligue des Champions. » L’entraîneur, András Németh a analysé le jeu de Mayara : « C’est une joueuse tactique et intelligente, notre attaque va

- Karoline De Souza est la troisième recrue. En provenance de Siófok, l’ailière gauche de 22 ans a annoncé « Ce changement arrive au meilleur moment pour moi. En tant que jeune joueuse j’aimerais apprendre beaucoup de choses de la part d’un entraîneur aussi expérimenté qu’András Németh ». Le coach a lui aussi réagi sur ce dernier transfert : « Cela fait longtemps que je suis son jeu. Des trois joueuses brésiliennes qui ont évolué à Siófok, c’est elle que je trouve la plus talentueuse. Karolina a eu peu de temps de jeu dans son ancien club, elle peut encore énormément progresser. »

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves