CdF Départementale (H et F)

Banuyls et Courbevoie sacrés

Banuyls Handball – US Nafarroa HB

Dans ce duel catalo-basque, ce sont les filles de Banuyls qui ont battu, après une deuxième période parfaite, l’équipe de Nafarroa 33-23. Dès le début Banuyls mène 7-3 après 10 minutes. Antoine Miguel de la Torre, l’entraineur de Nafarroa impose alors une défense en stricte sur Charlotte Sagols, très en forme hier matin (14 buts). Les attaques catalanes sont perturbées et les Basques reviennent à égalité au quart d’heure de jeu, 10-10, sous l’impulsion de Hélène Ansolabehere, à la fois présidente du club et meilleure marqueuse de son équipe hier (13 buts) ! Banyuls rejoint les vestiaires avec deux buts d’avance, 16-14.  Les filles de Henri Sagnols reviennent sur le terrain avec de l’énergie à revendre à l’image de Gaelle Massot, muette en première période mais auteur de cinq buts en deuxième. A un quart de la fin, Banuyls mène alors de huit buts et ne sera jamais rejoint. « Les commerçants de Banyuls ont tapissé leur vitrine aux couleurs de l’équipe » avait déclaré Angèle Massot la présidente de Banyuls avant la rencontre. Cet engouement aura porté leur équipe haut, très haut, en décrochant la Coupe de France à l’issue d’un parcours formidable. Mention spéciale à la gardienne de Banyuls Corinne Peroud. A 56 ans (!) elle aura réalisé un match extraordinaire avec 28 arrêts et décroche ainsi la première Coupe de France de sa carrière… En attendant l’an prochain?

HB Pays de St Marcellin – Courbevoie Handball

Pour le dernier match de la journée, Courbevoie n’a fait qu’une bouchée de pain des Isérois de Saint Marcellin, victoire 40-19. Emmenés par un groupe constitué d’anciens pensionnaires de D1 et D2 comme Cédric Largent (7 buts) ou Philippe Bosere (5 buts) et de jeunes pousses du club, les joueurs des Hauts de Seine n’auront attendu qu’un quart d’heure pour se mettre véritablement en route (7-3 à la 14′). Le rouleau compresseur est alors lancé, et Saint Marcellin n’aura jamais la force de l’arrêter. Trop juste techniquement lors de leurs quelques (rares) temps forts, le match est déjà joué à la mi-temps 21-6. Courbevoie s’amuse et lorsque les Isérois parviennent à ne pas prendre de but tout en en inscrivant, Michael Bulayima, coach de Courbevoie, pose un temps mort pour recadrer les choses (12-28 43′). Durant le dernier quart d’heure, les Franciliens gèrent leur avance, et s’imposent finalement 40-19.

Crédit photo: FFHB

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Gaote - le 17 avril 2012 à 12h53

    Allez Courbevoie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Saiyan - le 18 avril 2012 à 4h53

    La victoire de Courbevoie est certes sans bavure mais quoi de plus normale quand on compte dans 6 joueurs ayant évolué en D1, en Allemagne et en N3 minimum.
    On était dans une coupe départementale et c’est donc normal un tel résultat. Bravo kan mm pour avoir tenu avec un statut d’ultra favori

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves