Coupe EHF (finale)

Göppingen était trop fort …

Butto Bosquet

Dunkerque s’est incliné en finale de la Coupe EHF face à l’équipe allemande Frisch auf Göppingen qui conserve donc son titre (26-26, 28-34). C’est la 9ème fois d’affilée qu’un club allemand remporte cette compétition. A l’image de Baptiste Butto en larmes dans les bras de Sébastien Bosquet à la fin du match, les nordistes savent qu’ils auraient  pu ramener la coupe en France.

Expérience et fraîcheur : c’est certainement ce qui a manqué à l’USDK pour pouvoir inscrire son nom au palmarès de cette Coupe EHF. Bien qu’ils aient fait jeu égal durant toute la première période de ce match retour, les dunkerquois ont lâché physiquement dans le quart d’heure qui a suivi le retour des vestiaires malgré le courage de Bastien Lamon (encore héroïque ce soir) et de tous ses partenaires. Le match était alors plié.

Le début de la rencontre était poussif de la part des dunkerquois sûrement rattrapés par l’enjeu. Du coup c’est les allemands qui font la course en tête grâce à la puissance de leurs arrières mais sans jamais prendre plus de trois buts d’avance. Dunkerque ne lâche cependant pas le morceau et grâce à quelques montées de balle conclues par Butto ou Touati, l’USDK parvient à revenir au score à plusieurs reprises mais ne prennent pas  l’avantage en raison de ballons perdus trop rapidement. Dunkerque ne profite pas non plus des nombreuses supériorités numériques suite à la défense un peu trop agressive des allemands et après 30 minutes de jeu, les deux équipes se quittent sur un score de quasi-parité (14-15).

Les quinze minutes suivantes vont faire basculer le match : jusque là, les deux gardiens (Vincent Gérard et Benjamin Rutschmann) faisaient jeu égal, mais pendant ce quart d’heure, le gardien allemand va faire quelques parades décisives permettant à son équipe de contre-attaquer et de prendre une avance de sept buts (18-25, 48ème) que Dunkerque ne remontera jamais. Les 5600 supporters sont aux anges et comprennent que la Coupe restera un an de plus à Göppingen.

La fin de match est maîtrisée par les allemands malgré la défense haute mise en place par Patrick Cazal et au buzzer toute la salle peut enfin exploser pour féliciter leur équipe.

Dunkerque n’aura pas du tout démérité lors de cette rencontre mais le nombre de balles perdues (19 au total) aura permis à Göppingen de marquer trop de buts faciles.

Les partenaires de Sébastien Bosquet devront vite digérer cette défaite s’ils veulent connaître une nouvelle aventure européenne la saison prochaine : en effet, ils reçoivent Nantes mercredi 30 mai (20h45) et seul le vainqueur de cette rencontre pourra participer à la nouvelle formule de cette Coupe EHF édition 2012-2013.

Crédit photo : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves