Gille, Dujshebaev, Serdarusic, folles rumeurs pour le remplaçant de Carlen !

Les spéculations vont bon train depuis l’annonce fracassante par Hambourg du départ de l’entraîneur Per Carlen. En effet, la rupture et ses motifs ne sont pas parfaitement clairs, et surtout le club n’a pas encore choisi de remplaçant pour le Suédois !

Une suite judiciaire possible

Les termes de la séparation ne sont pas encore connus : Le contrat de Per Carlen, arrivé cet été seulement à la tête de l’équipe, courait jusqu’en juin 2013, et les dirigeants et l’entraîneur ne se sont pas encore mis d’accord sur une rupture « à l’amiable ». Une action en justice n’est donc pas exclue, surtout quand on connait les profonds désaccords entre le manager général Martin Schwalb et l’ex-coach suédois.

Les raisons du départ

Il ne faut pas chercher bien loin les raisons objectives du départ de Per Carlen : Il a récupéré en juillet une équipe championne d’Allemagne et 3ème sur le plan européen. Après 3 mois et demi de compétition, son équipe compte déjà 4 défaites en Bundesliga et n’a quasiment aucune chance de conserver son titre, qui semble promis à Kiel. L’équipe ne semble pas avoir retrouvé son niveau de l’an dernier, lorsqu’elle était coachée par Martin Schwalb, alors qu’elle n’a quasiment pas changé …

A sa décharge, les blessures n’ont pas épargné le groupe. Mais il y aurait de gros problèmes de communication entre lui et son équipe d’une part, et avec les dirigeants d’autre part. Les langues ne s’étant pas encore déliées et on en sait encore peu sur ce qui n’a pas fonctionné, ce qui permet aux journalistes de se répandre en conjectures.

Un remplaçant très attendu

Le nom du nouveau coach du HSV provoque les plus folles rumeurs en Allemagne. En effet, sa tâche ne sera pas mince : il s’agit ni plus ni moins que d’amener le HSV Hamburg à se qualifier à nouveau en Ligue des Champions, ainsi qu’à aller le plus loin possible en Ligue des Champions.

L’ancien ailier allemand Stefan Kretschmar évoque pour sa part sur le site Sport1.de le coach madrilène Talant Dujshebaev comme « la meilleure option » … mais on voit mal l’Atletico se séparer de son coach en pleine saison.

Naturellement, tous les entraineurs de renom qui ne sont pas en poste actuellement sont cités régulièrement dans les journaux , comme  Sead Hasanefendic, fraîchement remercié par Gummersbach et Michael Biegler, ancien manager de Grosswallstadt.

Un nom fait couler beaucoup d’encre : Noka Serdarusic, l’un des meilleurs entraîneurs au monde, ancien coach de Kiel, mentor de Karabatic et Kavticnik … mais actuellement en procès pour corruption. Le verdict du procès devrait être connu d’ici quelques semaines, et si le Slovène est blanchi, il deviendrait une cible de choix pour Hambourg.

La solution interne : Häusler, Schwalb ou … Guillaume Gille !

Enfin il subsiste pour Hambourg des solutions internes … La direction du club a pour l’instant reconnu que l’adjoint de Per Carlen, Jens Häusler, était un candidat déclaré.
Il y a également Martin Schwalb lui-même mais le directeur général du club semble avoir pris goût à ses nouvelles fonctions et un retour sur le banc semble peu probable.

Enfin on parle aussi du capitaine de l’équipe, Guillaume Gille ! Il s’agirait d’un choix risqué au vu des exigences du HSV en terme de résultats, mais le demi-centre français s’est montré clairement intéressé ! Il a déclaré récemment au magazine Bild : « Je ne veux pas participer aux spéculations car je me prépare pour l’Euro en Serbie. Mais il est clair que je serais intéressé par le poste d’entraîneur dans un avenir proche. Le diplôme, je l’ai déjà. Et tout le monde sait que le HSV me tient à cœur. »

Quoiqu’il en soit, les dirigeants ont quelques semaines devant eux pour faire leur choix. En effet, la plupart des joueurs du HSV sont partis en sélection pour l’Euro et l’absence d’entraîneur n’est pour le moment pas trop préjudiciable au club.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves