JO 2012 (M)

Les Experts passent la seconde

La France affrontait ce mardi soir, pour son deuxième match des Jeux Olympiques, l’Argentine. Et elle l’a fait exploser, de long en large, défensivement et offensivement. Avec une grosse victoire au bout : 32-20.

Si face à la Grande Bretagne, la France a déroulé en jouant (très) tranquillement, ce soir, elle a haussé le ton. D’entrée de jeu, les Bleus annoncent la couleur, avec coup sur coup, des buts d’Abalo, de Karabatic et de Sorhaindo. Une avance de trois buts que les Français accroissent tout au long de cette première mi-temps, avec notamment une monstrueuse chabala d’Abalo, en guise de 10-5. Les Argentins, trop faibles et trop friables, butent longuement sur la défense française. D’abord, sur cette fameuse 0-6 étagée, celle qui nous avait plongé dans le néant il y a six mois, et bel et bien compacte, solidaire et rugueuse, ce soir. Puis, ils butent sur Omeyer, grandiose dans ses buts. Le gardien du temple français a sorti quelques grosses parades, laissant l’Argentine hors du coup, malgré un bon D. Simonet. Coté français, Sorhaindo confirme tout le bien qu’on pense de lui, confirme le niveau qu’il avait lors de la préparation olympique. Il confirme, tout simplement. Le barcelonais a progressé et devient quasi-indispensable à l’équipe de France. Et quand il sort, c’est B. Gille – excusez du peu – qui le remplace. Et qui marque, aussi. La France rentre au vestiaire avec une avance de 8 buts, 17-9.

Amazing Karabatic !

La deuxième mi-temps n’est que continuité de la première. La France ne lâche rien, continue d’imposer son rythme et étouffe l’Argentine. Karabatic en tête. Le montpélliérain retrouve son meilleur niveau en inscrivant cinq buts d’affilée en l’espace de six minutes. Physiquement au top, il reste techniquement très imposant. De la même manière que Narcisse. Le Kieler enchaîne ses gros un contre un et ses terribles « jumps ». La France est intouchable et fait tourner, gère le score. Score final : 32 à 20. L’équipe de France est qualifiée pour les quarts de finale des Jeux Olympiques. Nos Experts devront absolument reproduire ces performances face à ses prochains adversaires : la Tunisie, l’Islande et la Suède. Des adversaires bien plus huppés que l’Argentine.

________

Nous avons eu droit ce soir à un grand match de Nikola Karabatic, c’est l’occasion de revoir ce geste magnifique qu’il a réalisé il y a quelques mois:

La passe dans le dos de Karabatic – France vs… par Handnews

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Athanor - le 1 août 2012 à 12h22

    J’aimerais quand même bien savoir pourquoi Sorhaindo était énervé à la fin du match.

  2. Guigou - le 1 août 2012 à 12h51

    Il était énervé pour le but pris à la dernière minute

  3. Athanor - le 1 août 2012 à 7h33

    Ah bah ça c’est de l’implication de fou alors =)

    J’avais peur qu’il y ait anguille sous roche avec par exemple un énervement de s’être pris un coup non pénalisé par les arbitres, ou de ne pas avoir eu la passe pour le dernier but, etc.

    Si ce n’est que le but de dernière minute ça ira =)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves