LdC – Wild Card

Dunkerque de nouveau candidat

Comme chaque année en fin de saison, certaines équipes peuvent déposer un dossier pour participer au tournoi Wild Card organisé par l’EHF et qui permet à son vainqueur d’être qualifié en Ligue des Champions. L’an dernier, l’USDK y avait participé sans toutefois l’emporter malgré un beau parcours. Qu’en sera-t-il cette année ?

Si le règlement n’a pas changé depuis l’an dernier, pour pouvoir déposer une candidature auprès de l’EHF et donc avoir une chance de participer au tournoi Wild Card, les clubs doivent remplir les 3 critères suivants :

- Finir le championnat 2011/2012 à une place qualificative pour une coupe européenne ( Coupe EHF ou Challenge Cup, la Coupe des Coupes ayant été absorbée par la Coupe EHF )

- Avoir été en finale d’une coupe européenne.

- Etre choisi par sa fédération comme candidat à une Wild Card, chaque fédération ne pouvant choisir qu’un seul club si toutefois plusieurs d’entre eux étaient éligibles.

En France, seuls St Raphaël et Nantes sont qualifiés en Coupe d’Europe et pourraient être intéressés puisque Montpellier et Chambéry accéderont directement à la Ligue des Champions. Or aucune de ces deux équipes n’est parvenue en finale d’une Coupe d’Europe. La France ne devrait donc en toute logique pas présenter de candidat au tournoi Wild Card.

Cependant, dans une interview à La Voix du Nord, le président de Dunkerque, Jean-Pierre Vandaele a déclaré vouloir déposer un dossier malgré tout :

J’ai des pistes pour rester européen. On va déposer un dossier pour une wild-card (Ligue des champions). Saint-Raphaël ne souhaite pas y participer, visiblement. Nantes veut se consacrer à l’EHF. Il y a une porte ouverte, vu qu’on a fait la finale. Sinon, on va faire un dossier pour l’EHF.

Dunkerque joue donc crânement sa chance en essayant de tirer profit de l’effondrement du championnat espagnol. Le président dunkerquois reste toutefois réaliste et estime que le dossier EHF a plus de chances d’aboutir que celui de la Wild Card. Mais il considère que le handball français est injustement sous-estimé par la fédération européenne :

À l’avenir, on ne pourra pas continuer avec seulement deux clubs français en Ligue des champions. Le hand espagnol souffre avec la crise. Valladolid n’a pas demandé la wild-card. À la fin, ça va devenir le championnat d’Allemagne (la Ligue des champions).

 On ne sait en effet toujours pas qui va remplacer Valladolid après son désistement en Coupe d’Europe. L’EHF devra décider si elle attribue sa place à un autre club espagnol ou si elle choisit un autre club « sur dossier ».

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves