Open de Scandinavie

La France mi-figue mi-raisin

Pour son dernier match de l’Open de Scandinavie, l’équipe de France rencontrait la Norvège. Défaites, il ne faudrait pourtant pas trop se fier au résultat de la fin du match, 28-20, qui ne relate pas vraiment les difficultés qu’on eut les Norvégiennes à battre les Françaises. En avance d’un but à la mi-temps (12-11), la France a complétement explosé dans les dix dernières minutes en encaissant un 10-2 pour finalement perdre de huit buts.

Du coup, sur le papier, le bilan de la France semble moyen avec deux défaites et une victoire en trois matchs. Le premier match contre la Suède aura été bon, notamment en deuxième mi-temps où les filles d’Olivier Krumbholz réussirent à mettre en place leur jeu et à s’imposer largement 27-20. Samedi, la confrontation contre le Danemark en revanche fut un exemple de l’irrégularité des Bleues. Menées durant tout le match, les Françaises n’auront jamais inquiété les Danoises, accusant régulièrement plus de quatre buts de retard. Et contrairement au match contre la Norvège, ce sont les dix dernières minutes du match contre le Danemark qui ont été les mieux exploitées par les handballeuses françaises. Enfin, il ne faut pas oublier que la Norvège est l’une, voire, la nation référence du handball féminin actuellement. Vainqueur des championnats du monde au Brésil 32-24 en finale contre la France, les Norvégiennes se sont imposées avec le même écart dimanche qu’en décembre, mais il aurait pu être moindre si les Bleues ne s’étaient pas écroulées physiquement en fin de partie.

Enfin, comme annoncé, le staff français a fait tourner le brassard de capitaine après l’éviction de l’habituelle chef de file des Bleues Amélie Goudjo. Ainsi, vendredi Amandine Leynaud fut désignée, samedi fut le tour de Raphaëlle Tervel et enfin Siraba Dembélé fut promue capitaine dimanche.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves