TdC

Montpellier prend la 3ème place du tournoi

Éliminé de manière prématurée la veille face à Dunkerque, Montpellier affrontait Nantes, éliminé par Chambéry, pour la 3ème place du troisième trophée des Champions. 

Le début de match est assez équilibré même si Montpellier prend d’entrée de jeu ‘avantage grâce à trois arrêts de son gardien Mickaël Robin (3-1, 5ème), les Nantais ne se contentent pas de regarder pas les doubles tenants du titre de ce trophée et recollent rapidement au score (4-4, 8ème). Cependant, les partenaires de Nikola Karabatic, qui n’a pas mis le pied sur le parquet lors de cette 1ère période, gardent l’avantage au score sans pour autant créer un réel écart (7-5 puis 9-7).

C’est lorsque l’écart atteint trois unités que Thierry Anti décide de poser son  temps mort afin de remettre le jeu nantais sur pied (12-9, 18ème). Seulement, cela ne se passe pas comme le coach le voudrait : les joueurs du H buttent sur la défense héraultaise emmenée par un Mickaël Robin surchauffé en cette première période (9 arrêts) et en attaque Willian Accambray enchaîne les buts (7 en 30 minutes) tout comme la recrue Erlend Mamelund, auteur de quatre réalisations en première période (6 buts au total), Montpellier prend alors un avantage conséquent (15-10, 23ème). Les Nantais craquent même en cette fin de première période et rentrent au vestiaire avec un retard de sept longueurs (20-13)

Au retour des vestiaires, Nantes semblent impuissant face à la qualité de jeu montpellérienne, sûrement vexé de la défaire de la veille face à Dunkerque : l’écart atteint neuf buts en quelques minutes notamment grâce à Issam Tej et Dragan Gajic (25-16, 36ème). Piqués au vif, les Nantais vont quand même tenter de réagir et reviennent à six longueurs grâce à Valero Rivera et Michele Skatar (26-20, 39 ème). Thierry Anti prend de nouveau un temps afin de réencourager ses joueurs. Seulement, ce temps mort aura son effet inverse puisque Montpellier reprend neuf buts d’avance grâce à un super kung-fu conclu à l’aile par Dragan Gajic ! (29-20, 42ème) On sent alors les Montpelliérains prendre énormément de plaisir lors de match à l’image encore de Dragan Gajic, inarrêtable cet après-midi auteur d’un 6/6 dont une magnifique roucoulette par dessus Arnaud Siffert, le portier nantais (36-25, 51ème).

La fin de match est anecdotique : notons quand même la performance de Montpellier qui atteint et dépasse même la barrière des 40 buts marqués lors de ce match à sens unique, score final : 42-30. Autrement dit, Montpellier a remis les pendules à l’heure après l’accroc de la veille et prévient donc ses principaux rivaux pour la saison à venir.

Pour voir le résumé du match Montpellier – Nantes :


Résumé Montpellier vs Nantes – 3e place trophée des champions by HandNews

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves