Coupe des Vainqueurs de Coupe (F) – 1/8

A la découverte du Stabæk Håndball

Stabaek Handball

Si le club Stabæk est plus connu pour d’autres sports que la petite balle ronde, la section Håndball commence timidement à exister aux côtés des ogres de la Postenligaen, le championnat norvégien. Un club qui mise tout sur sa jeunesse, telle est la principale caractéristique du futur adversaire de Coupe des Vainqueurs de Coupe d’ Issy-Paris.

Le Stabæk Håndball a été crée en 1912, dans la ville de Bærum. A moindre échelle, le Stabæk IF a des airs de mini-Barcelone avec plusieurs sections: le football, le ski, le hockey sur glace, l’athlétisme, le handball, ou encore le bandy. Qu’est ce que le bandy? La question peut paraitre très pertinente puisque c’est la discipline qui fait la fierté du club. Le bandy est une sorte de hockey sur glace qui se pratique sur les terrains de football gelés à onze contre onze. Des championnats du monde et d’Europe sont organisés régulièrement. Le club compte des dizaines de titres de bandy, quelques titres glanés en football et quelques skieurs célèbres qui sont passé par ces pistes. En handball, Stabæk compte une section masculine et une section féminine. Deux titres viennent garnir leur palmarès: les hommes ont été champions de Norvège en 1971, et les femmes en 1969.

stabaekif

L’an dernier le club avait terminé quatrième du championnat norvégien. Derrière l’intouchable Larvik et avec la grosse progression de Byasen, les places d’honneurs se disputent tous les ans entre Storhamar, Tertnes Bergen et Stabæk. Ainsi, cette année les Norvégiennes pourraient longtemps regretter leur défaite sur leurs terres il y a quelques jours 32-24 contre Tertnes, 3ème. Stabæk a par ailleurs perdu mercredi dernier 36-25 contre Larvik. Le club est actuellement en cinquième position.

En coupe d’Europe, l’histoire de Stabæk est très jeune puisque cette année marque leur première participation en compétition continentale pour le club. Rentré au tour précédant, les filles de Havard Mamelund ont eu une double confrontation très accrochée contre les Hongroises du Budapest Bank-Bekescsabai ENKSE, elles déjà habituées des joutes européennes. Les Norvégiennes s’étaient imposées 27-22 en terre magyare avant de perdre 28-24 chez elles. Stabæk s’est donc qualifié pour un petit but.

Karoline Næss (au centre), Silje Solberg (à gauche) et Stine Bredal Oftedal (en arrière plan)

Karoline Næss (au centre), Silje Solberg (à gauche) et Stine Bredal Oftedal (en arrière plan)

L’effectif n’est composé que de Norvégiennes. Quatre sont internationales: l’arrière gauche Karoline Næss (25 ans) et la demi-centre Stine Bredal Oftedal (21 ans) sont régulièrement appelées en sélection tandis que les sœurs jumelles Solberg: l’arrière gauche Sana Charlotte et la gardienne Silje Margaretha (22 ans toutes les deux) ont effectuées leurs premiers pas sous le maillot norvégien il y a quelques mois. Le club de Stabæk est depuis sa création un nid de jeunes talents prometteurs. Ainsi, Linn Jørum Sulland par exemple est issu du centre de formation du club. L’équipe est extrêmement jeune, la moyenne d’âge étant de 21 ans.

Stabæk joue à la Hjemmearena se trouvant dans la Nadderudhallen  qui est grand complexe omnisports se situant à Bærum. La ville se situe à 13 kilomètres de la capitale du pays, Olso.

La Hjemmearena où se jouera le match aller entre Stabaek et Issy-Paris

La Hjemmearena où se jouera le match aller entre Stabaek et Issy-Paris. Crédit photo: Stabaek.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves