CWC (F) – 1/2

Issy-Paris frappe le premier face à Holstebro

Dans un Palais des Sports Charpentier plein comme un œuf, Issy-Paris a dominé le Team Tvis Holstebro (24-20) en demi-finale aller de Coupe des Coupes. Une victoire nette pour les joueuses de Pablo Morel, auteures d’une belle seconde période. Armelle Attingré et sa défense n’ont encaissé que 20 buts, un élément important avant la manche retour, dimanche prochain.

OFTEDAL Hanna-Issy Paris-030416-2151

Les premières minutes sont délicates en attaque pour les deux formations. Stine Oftedal ouvre la marque (1-0, 2′) mais les Danoises butent sur une défense isséenne bien en place et une Armelle Attingré déjà présente. Nathalie Hagman prend finalement la direction des opérations pour Holstebro. Elle enfile alors les buts seule et crée le premier écart (3-5, 5′). Pas toujours à l’aise en phase offensive, Pablo Morel fait tourner son effectif et lance ses jeunes. En attaque, Déborah Lassource claque son premier but juste après son entrée en jeu (5-6, 13′). « Je commence à prendre l’habitude de jouer avec cette équipe donc je joue plus relâchée qu’à mes débuts, sourit la jeune couteau-suisse parisienne – elle joue pivot ou sur la base arrière – de seulement 16 ans. Je crois que ça se ressent sur mes prestations même s’il me reste encore beaucoup à apprendre. » Armelle Attingré continue alors sa belle prestation et Issy-Paris n’encaisse plus de buts pendant six minutes, le temps pour Hanna Oftedal et Doungou Camara de faire parler la poudre (9-7, 18′). Mais Silje Solberg, la future gardienne parisienne, n’est pas en reste et c’est finalement grâce à une action individuelle de Stine Oftedal juste avant la pause qu’Issy-Paris ne rejoint les vestiaires qu’avec un petit but de retard (11-12, MT).

Au retour des vestiaires, Issy-Paris met Holstebro sous pression. En infériorité numérique, Kalidiatou Niakaté marque (15-13, 37′) et Hanna Oftedal reste en réussite. Holstebro ne réussira d’ailleurs jamais à bien exploiter les sanctions parisiennes en seconde période. « Nous avons perdu énormément de ballons, nous n’avons pas su exploiter nos supériorités numériques, nous avons joué en marchant toute la seconde période », énumère Pether Krautmayer, le technicien danois. Après son temps-mort, c’est d’ailleurs IPH qui continue de creuser l’écart (20-17, 47′). Doungou Camara se faufile dans la défense danoise pour transformer plusieurs actions parisiennes alors que seuls quelques éclairs, comme ceux de Amalie Wichmann, viennent inquiéter Issy. Malgré un dernier but encaissé à quelques secondes du buzzer, les filles de Pablo Morel s’imposent tout de même avec une petite marge (24-20, FT) avant le second round de la semaine prochaine où elles seront attendues de pied ferme.

« La qualification reste très compliquée à atteindre, tempère d’ailleurs Pablo Morel. Cependant, je suis évidemment satisfait de cette belle victoireATTINGRE Armelle-Issy Paris-IPH-030416-2066 collective où tout le monde a répondu présent et où les jeunes ont pris leurs responsabilités lorsqu’elles sont entrées en jeu. Je note également que nous n’avons pris que 20 buts, ce qui est évidemment important pour le match retour. Enfin, montrer à notre adversaire que nous sommes présents dès le match aller en les dominant était aussi un de nos objectifs. » Avant de glisser dans un sourire : « L’an dernier, on partait avec un déficit de 13 buts face à la même équipe. C’est un peu mieux de partir avec 4 buts d’avance, non? »

« On fait cinq premières minutes crispées, puis on rentre enfin dans le match en proposant un jeu plus cohérent avant de faire une mauvaise seconde période, regrette de son côté Pether Krautmayer. Ce soir, mon équipe a pratiqué un jeu qui ne lui ressemble pas et c’est regrettable. Si, la semaine prochaine, nous jouons enfin notre jeu, nous aurons une chance de nous qualifier mais avant il va falloir se remettre sérieusement au travail. »

Armelle Attingré : « On prend quelques buts bêtes, c’est dommage. Rien n’est encore fait puisqu’il nous reste encore 60 minutes à jouer. Il faudra parvenir à mieux gérer nos temps faibles car nous avons perdu un peu trop de ballons dans des situations pourtant pas forcément dangereuses. Mais, au final, cette victoire fait plaisir. »

Issy-Paris – Team Tvis Holstebro 24-20 (11-12)
Issy-Paris. Gardiennes : Attingré (12 arrêts), Garba. Joueuses : H.Oftedal 7 buts, Camara 6, Niakaté 3, C.Lassource 2, D.Lassource 2, S.Oftedal 2, Zalewski 2, Bossavy, Deba, Sercien-Ugolin.
Holstebro. Gardiennes : Solberg (16 arrêts), Vium. Joueuses : Hagman 8 buts, Hansen 5, Jensen 3, Wichmann 2, Blohm 1, Herrem 1, Andersen, Hald, Müller, Pedersen, Roberts.

Dans l’autre rencontre, Lada Togliatti s’est imposé face au Krim Mercator (28-24).

A Issy, Clément Domas avec Christiane Grézy (Handball en Pixels) aux photos

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves