Euro 2018

La ville de Nancy mise hors jeu ?

crédit photos : EHF

crédit photos : EHF

Alors que la FFHB avait communiqué en avril dernier la liste des sites retenus pour l’organisation de l’Euro 2018 féminin organisé en France, on apprend aujourd’hui que le site de Nancy pourrait finalement être mis hors jeu sur décision de l’EHF. Comme le confirme aujourd’hui le président de la FFHB, Joel Delplanque, sur le site de la FFHB « j’ai reçu pas plus tard que la semaine dernière, un courrier de l’EHF qui conteste le choix de Nancy « qui n’entre pas dans les standards requis par l’EHF » pour l’accueil de l’équipe de France lors du tour préliminaire. »

La FFHB n’a pas tardé à s’opposer à cette décision en écrivant à l’EHF. Une décision devrait être prise lors du comité éxécutif de l’EHF organisé la semaine prochaine en Islande. En cas de refus, la FFHB devrait trouver en urgence un nouveau site d’accueil pour les Bleues.

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. facoche - le 5 septembre 2016 à 20h17

    Ça sent Brest….

    • Sasori9 - le 6 septembre 2016 à 08h00

      Brest est cité pour le tour préliminaire.
      J'espère pour Rouen sinon Lyon

      • leFnake - le 6 septembre 2016 à 10h55

        J’adorerai que Lyon ou une autre ville de la région Rhône-Alpes-Auvergne (parent pauvre du handball du haut niveau hormis Chambéry) soit choisie, mais la FFHB a choisi pour le tour préliminaire deux villes de Bretagne (Brest et Nantes) et deux villes du Grand Est (Nancy et Montbéliard), Nantes et Nancy étant ensuite retenues pour le tour principal et Paris pour la phase finale. Alors j’imagine que ce choix a été fait pour limiter les déplacements des équipes et des spectateurs et donc on peut penser que Nancy serait plutôt remplacée par Metz, Amnéville (comme lors du mondial 2001) ou Strasbourg. A voir…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves