Euro U20

Plus dure est la chute

Melvyn Richardson - FRANCE SUI - premier tour Euro U20 2016

Source : Heartofhandball/EHF

Les juniors bleus ont été pris de court par l’Espagne dans le premier match du tour principal (21-27). Une défaite qui complique le parcours à venir pour être champion d’Europe : la défaite ne sera plus autorisée.

Ceux qui sont arrivés à 15 minutes du début de la rencontre ont du tomber de leur fauteuil. Le score était aussi étrange que net : Espagne 9 – France 2. Une faillite comme rarement il a été vu (l’a-t-il déjà été ?) dans l’histoire de cette équipe. De trop nombreux échecs aux tirs, une défense aux abois et des gardiens absent sont le mélange indigeste d’un trou noir qui va coûter cher. Johann Delattre ne reste pas les bras croisés, et si son temps mort après 5 minutes n’inverse pas la tendance, les changements qu’il effectue auront de la réussite. L’entrée de Aymeric Minne, Yannis Lenne et Florent Bonneau inverse la tendance (8-11, 23e). Mais à la mi-temps tout restait à faire (11-16, MT).

El diablo Ledo

Source : IHF

Source : IHF

Le début de seconde période est comme le premier : espagnol. Daniel Dujshebaev perce Florent Bonneau et  son équipe suit la brèche (13-20, 39′). Avec une défense remise à l’ordre du jour les bleuets vont avoir des occasions de revenir, comme lors de ce long silence offensif au quart d’heure de la deuxième mi-temps (17-22 de la 45e à la 52e). Mais une attaque décidément dans un jour sans et contre lequel se dresse Xoan Ledo ne va pas permettre ce retour. Le gardien du centre de formation de Barcelone rejoue la partie de Julien Meyer de 2014, intenable, solide aux ailes, décisif sur les contres, il termine logique MVP (21-27, FM). Pour l’Espagne, la route est désormais toute tracée vers les demi-finale. Pour la France en revanche, c’est le passage du rôle de chasseur à celui de chassé avec une victoire impérative face à l’Islande (vainqueur de la Pologne 34-20). Un quart de finale qui ne dit pas son nom.

La feuille de match

France Buts Espagne Buts
1 Mehdi Harbaoui GB 33 Javier Gonzales Teijon GB
12 Florent Bonneau GB 44 Xoan Ledo Menendez GB – mvp
2 Romain Lagarde 2 10 Daniel Dujshebaev 7
4 Étienne Mocquais 3 13 Antonio Bazan Legasa 5
5 Florian Billant 0 17 Asier Nieto Marcos 1
6 Lucas Ferrandier 0 18 Jose Oliver Hernandez 0
8 Vincent Maguy 1 21 Ruben Rio Iglesias 0
9 Jonathan N’Goma 0 22 Jose Maria Marquez Coloma 0
14 Tom Pelayo 0 25 Juan Munoz de la Pena Morales 5
15 Hugo Kamtchop-Baril 2 29 Francisco Castro Pena 1
17 Gabriel Nyembo 0 30 David Fernandez Alonso 0
18 Aymeric Minne 3 34 Josep Folques Ortiz 2
20 Dragan Pechmalbec 1 35 Aleix Gomez Abello 2
21 Yannis Lenne 3 38 Kauldi Odriozola Yeregui 4
22 Melvyn Richardson 1 39 Jaime Fernandez 0
24 Dika Mem 5 – mvp 65 Ander Torriko Egana 0

Maxime Thomas

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves