Suède

La fin des sept mètres ?

andersson-flensburg-2

Alors que les nouvelles règles IHF entrent en vigueur avec plus ou moins de facilités, que le débat autour de l’interdiction de la colle fait rage, une nouvelle innovation sur notre sport arrive cette fois de Suède. La fédération suédoise a en effet décidée de se passer des jets de sept mètres, pour les remplacer par des shoot-outs. Le shoot-out, déjà pratiqué au beach handball, est un tir réalisé après une longue passe puis trois pas maximum avec pour seule opposition le gardien de but.

La décision ne vient pas de nulle part, c’est une pratique déjà testée dans les catégories jeunes depuis quelques années. Mais désormais, la voilà étendu jusqu’à la ligue élite du championnat ! Pour la fédération suédoise, cela est mis en avant comme une pratique qui dynamiserait le handball, le rendrait plus spectaculaire encore. Cependant, difficile d’ignorer les règles internationales : le sept mètres ne seraient remplacés que lors de série éliminatoire, en lieu et place des séances de tirs au but. Etant donné qu’elle intervient après deux périodes de prolongations, difficile d’imaginer voir une série de shoot-outs prochainement, et fréquemment ensuite. Mais on peut déjà s’interroger sur une possible extension et diffusion de la pratique d’ici quelques années.

Pour avoir une idée de ce que peut être une séance de shoot-outs, vous pouvez observer celui de la finale mondiale féminine de beach handball entre le Brésil et l’Espagne :

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 21 octobre 2016 à 13h51

    en prenant une extension à partir d'où ? parce que si c'est à 6m, + le saut, ça laisse très peu de chance au gardien…

    • Sego - le 21 octobre 2016 à 13h58

      Après une relance puis trois pas, dribble interdit. Ce qui au final n’indique pas précisément la zone de tir.

      • jpf_hb - le 21 octobre 2016 à 14h52

        Oui, et de où s'effectue la relance, parce que si c'est depuis le gardien ça peut être intéressant, depuis la ligne médiane ça n'a aucun intérêt, trop facile de mettre la balle où on veut…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves