All

Kentin Mahé quittera Flensburg en 2018


La conférence de presse tenue par le club allemand ce soir n’a pas servi qu’à annoncer la prise de poste de Maik Machulla sur le banc de touche

La rumeur courrait depuis début janvier, et le club de Flensburg-Handewitt l’a confirmée ce soir. Kentin Mahé, arrivé à l’été 2015 en provenance de Hambourg, devrait quitter le nord de l’Allemagne à la fin de la saison prochaine, sans doute pour suivre son actuel coach, Ljubomir Vranjes, du côté de Veszprem. A bientôt 26 ans, le couteau suisse de l’équipe de France aura donc passé trois ans à Flensburg, où il aura pris une autre dimension sous la direction de Vranjes. Il pourrait même y ouvrir son palmarès en club, puisque son équipe est actuellement confortablement installée en tête de la Bundesliga et qualifiée pour le Final Four de la coupe d’Allemagne.

Autre départ que Flensburg a confirmé pour l’été 2018, celui du gardien danois Kevin Möller, que la rumeur envoie du côté de Barcelone pour prendre la suite de Borko Ristovski. Dierk Schmäschke, le directeur sportif, aurait bien aimé prolonger les deux contrats des deux joueurs, à l’image de ce qu’il a réussi à faire avec Rasmus Lauge Schmidt. L’arrière gauche danois a rempilé jusqu’en 2021 cette semaine. « Mais de toute évidence, nous ne pourrons pas les retenir » a-t-il déclaré ce soir à propos de Mahé et Möller, tout en confirmant que les deux porteraient bien le maillot du SG la saison prochaine.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos Allemagne

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 10 mars 2017 à 01h57

    Si ça se trouve d’ailleurs il va partir aussi à Barcelone Kentin. Entrerrios commence à prendre de l’âge et les Français s’intègrent super bien en Catalogne.

    Même si ça sent Veszprem quand même ^^

  2. Pseudo - le 10 mars 2017 à 07h52

    Aymeric Minne a Barcelone alors, ils aiment bien nos jeunes :p C’est original quand même c’est des espagnols qui vont former notre future équipe de France !

    • Syahn - le 10 mars 2017 à 10h48

      Pour ce qui est du rapport espagne/EdF ne perdons pas de vue que nous devons la paternité de notre défense "à la française" à Dujshebaev si on en croit les bouquins de Dinart et Onesta sur cette période.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves