Arg

Cadenas nouveau sélectionneur de l’Argentine


Manolo Cadenas a été nommé sélectionneur de l’Argentine en remplacement de Daddy Gallardo. Depuis son départ de la sélection espagnole et du Wisla Plock, il avait reçu de nombreuses propositions.

Eliminée dès la phase de poules du mondial en janvier dernier, l’Argentine ne veut plus revivre une telle désillusion lors des prochaines échéances internationales. Alors qu’elle visait initialement une place en quarts de finale, elle s’est retrouvée totalement impuissante en attaque. La chute fut rude, d’autant plus pour son sélectionneur Daddy Gallardo qui avait annoncé avant le championnat du monde qu’il laissait planer le doute sur son avenir sur le banc de l’équipe nationale. Les résultats décevants ont accéléré son départ d’une équipe qu’il avait fait grandir depuis 2007.

Pour le remplacer, les dirigeants de la fédération argentine ont pris le temps d’évaluer les différentes options qui se présentaient à eux. Le profil recherché était clair : un technicien d’expérience, européen et qui ait déjà une première expérience avec une équipe nationale. Très vite, le profil de Manolo Cadenas a émergé. Libre de tout contrat depuis son départ de la sélection espagnole en septembre dernier, suite à la non-qualification des Hispanos pour les JO de Rio, et son départ de Wisla Plock, il était très sollicité ces dernières semaines. Le Brésil et la Serbie en avaient fait une priorité pour leur sélection respective, ainsi que le club de Benidorm en Asobal. Mais c’est finalement la fédération argentine qui a réussi à le convaincre. Alors qu’il devrait rester en Espagne une bonne partie de l’année en travaillant à distance avec l’Argentine, il rebondit de bien belle manière en prenant les commandes d’une sélection à potentiel. Les frères Simonet resteront les piliers d’une équipe qu’il devrait modifier par petite touche. Une nouvelle page à écrire pour Manolo Cadenas et le handball argentin lors du prochain cycle olympique.

Olivier Poignard

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves