Beach

Les règles du beach handball

Coup de projecteur sur les spécificités du beach handball, pratique simple d’apparence…

Qu’est-ce que le beach handball ? Ce sport qui prend de plus en plus d’ampleur en France où les deux équipes de France sont qualifiées pour l’Euro. A première vue, on pourrait penser à du sandball mais rien à voir. Ou du moins presque si ce n’est que les deux se jouent sur le sable. Oubliez les buts jaunes gonflables et les acrobaties en tout genre permises par la faiblesse des défense. Le beach se joue  en deux périodes de dix minutes et à la mi-temps, le score est remis à zéro. Pour gagner un match il suffit de remporter les deux périodes. Si chaque équipe en remporte une, le vainqueur est désigné après l’épreuve des shootouts.

Le spécialiste

C’est le joueur qui remplace le gardien lors des attaques. Il porte le même maillot que lui, fait son entrée sur le terrain par la zone et aide l’équipe d’attaque. Il est important dans le jeu parce que ses buts valent deux points, quel que soit le tir effectué. Il n’est donc pas obligé de faire les figures décrites ci-dessous pour bonifier son entrée. En revanche, dés lors que la balle est perdue par l’attaque, il doit vite sortir pour permettre au gardien de rentrer et reprendre sa place dans le but.

L’intérêt des 360 et du kung-fu

Ces figures sont capitales pour le déroulement d’une attaque. Tous les joueurs cherchent à tirer après avoir effectué en 360 ou en position de kung-fu. Elles rapportent deux points par but marqué. Encore une fois, ce sont deux tirs que les handballeurs indoor n’ont pas l’habitude d’effectuer avec si peu de vitesse et sur du sable.  C’est aussi pour cela que le rôle du spécialiste est important, il n’est pas obligé de se mettre dans de telles positions pour marquer deux points.

La défense et le contre

Chaque équipe défend avec trois joueurs et un gardien face aux quatre joueurs d’attaque (trois joueurs de champ et le spécialiste). Les intervalles sont donc plus évidents à trouver pour les attaquants bien qu’il faille assurer un repli rapide dans le sable ( ce qui est moins évident). Le contre a une importance particulière au beach puisqu’il s’effectue la plupart du temps, au-dessus de la zone. Les 360° et les kung-fu s’effectuant généralement au-dessus de la zone, les défenseurs sont donc contraints à sauter aussi pour contrer et aider le gardien à faire des parades. Un exercice complexe que l’on ne voit ni en indoor, ni au sandball. En revanche, si le tireur est touché en l’air, l’arbitre donne un pénalty à l’attaque, qui lui aussi vaut deux points.

Le shootout

Appelez-le comme vous voulez, mais c’est l’équivalent d’une séance de pénaltys. Il permet de départager les deux équipes lorsqu’elles ont gagné une manche chacune. Il est donc très important de maîtriser cet exercice qui paraît simple d’apparence. Lors de ces shootout, il faut que le gardien relance sur un joueur qui fait face au gardien adverse qui lui a le droit de sortir et d’intercepter la relance une fois le coup de sifflet effectué. Alors deux choix s’opèrent : le premier la relance est possible, le joueur va tirer. Le second: elle n’est pas possible et on voit un tir direct depuis l’autre moitié de terrain, le but vaut alors deux points. Si la relance est effectuée et que le ballon n’a pas touché le sol, le joueur doit marquer en effectuant un 360 s’il veut que son but compte deux points. Sinon, il tire simplement et le but compte un point. En cas de ballon au sol, le shootout est annulé et compte 0 point.

Maxime Cohen.

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Handballeur bob - le 22 juin 2017 à 07h46

    Mince alors !!! Moi qui ai grandit avec le sandball et c’était plus marrant avec les règles qu’il y avait ..

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves