CDL – 1/2

Nantes rejoint Paris en finale !

Après une première mi-temps sérieuse, les Nantais se sont vite mis devant pour finalement l’emporter dans cette deuxième demi-finale (25-34, FM). La bande de Thierry Anti rejoint le PSG pour un nouvel opus après la double confrontation en Ligue des Champions. 

Après la grosse fin de match entre Saint-Raphaël et Paris, c’était au tour de Nantes et Dunkerque de fouler le parquet du complexe René Tys. Moins de suspens que dans la première demi-finale après un match complètement maîtrisé de la part des Nantais. Après onze minutes accrochées entre les deux équipes, le H a doucement pris ses distances avec l’USDK. Pourtant les Nordistes ne manquent pas d’envie et cela se voit dans une défense très agressive à qui la réussite manque tout de même. Mais en face, les Nantais sont réglés comme une horloge. Malgré quelques échecs au tir, les ils montent les ballons bien plus rapidement que leur adversaire. Dunkerque rend des cartouches facile pà son opposant pour faire jeu égal (10 pertes de balle en première période). Il ne faut pas non plus négliger la prestation de Cyril Dumoulin dans le but (8 arrêts dans le premier acte). Le portier nantais multiplie les arrêts pour le grand bonheur de David Balaguer et Dominik Klein qui vont très vite en montée de balle.  En attaque placée, à l’exception d’Olivier Nyokas qui a un peu de déchet, c’est propre. Nicolas Claire joue juste comme à son habitude. Il distribue et prend ses responsabilités lorsqu’il le faut. Les remplaçants font aussi le travail, tous les voyants sont au vert, ce qui permet à Nantes de rentrer au vestiaire sereinement avec trois buts d’avance (12-15, MT). 

Le H sur un nuage

Si quelqu’un doutait de la confiance actuelle du H après ses deux défaits, il a eu ses réponses en le voyant jouer. L’entame de deuxième période est idéale. Dumoulin dans son but est bien en place et continue ce qu’il avait entrepris lors des trente premières minutes. Pendant ce temps, Dunkerque traverse un vrai passage à vide tandis que son adversaire déroule. Nantes est omniprésent et récite sa partition. Quand ça ne vient pas de la base arrière, les pivots sont servis et cette variation dans les solutions est un vrai poison pour les Nordistes. De fait, Patrick Cazal tente des coups avec une double stricte mais rien n’y fait, Thierry Anti trouve la réponse. Nantes se dirige donc doucement vers une large victoire face à un adversaire qu’il connait très bien, le PSG (18-28, 47′). L’USDK n’a donc rien pu faire face à Nantes qui était trop fort ce soir (25-34, FM). On aura donc droit à un nouvel épisode dans la saga Nantes – Paris qui après, s’être joués en Ligue des Champions la semaine dernière, devront remettre le couvert, cette fois pour une finale nationale en Coupe de la Ligue. Il n’y aura donc pas de surprise dans cette finale et les deux favoris s’y retrouvent avec un titre à la clé.

De Reims, Maxime Cohen.

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. stephane_44 - le 7 avril 2017 à 22h47

    Le retour de Buric fait beaucoup de bien !

  2. Sbenoelio - le 8 avril 2017 à 00h02

    Match très serieux et très appliqué du HBC Nantes avec un grand Cyril Dumoulin mais aussi Nicolas Claire, Eduardo Gurbindo. En effet ça fait plaisir de retrouver Senjamin Buric.

  3. Sbenoelio - le 8 avril 2017 à 00h06

    Match très serieux, bien géré par le HBC Nantes face à une équipe du USDK bien en dessous de son niveau des derniers matchs. Bravo à un Grand Cyril Dumoulin mais aussi à Nicolas Claire et Eduardo Gurbindo

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves