EdF (F)

La France chute face à la Norvège

Pour la deuxième journée de Golden League, la France s’est inclinée face à la Norvège (23-30). Une défaite qui s’est dessinée dans les douze dernières minutes du match, période où les Bleues ont encaissé un 8-1 rédhibitoire, après une première période plutôt séduisante. Dernière journée demain face à la Russie.

Face à une défense norvégienne assez basse, la France commence bien la rencontre avec des enclenchements variés et de la vitesse dans son jeu. Pas déstabilisées par la sortie sur blessure à la cheville de Gnonsiane Niombla, Alexandra Lacrabère et Estelle Nze Minko la vengent juste après en inscrivant un 3-0 (5-3, 9′). Agressives en défense à l’image de Grace Zaadi, les Bleues peuvent aussi compter sur une Laura Glauser inspirée, sur son côté gauche notamment. Un côté d’ailleurs bien verrouillé par l’équipe de France en première période, de quoi pomper l’air de Nora Mork (9-6, 20′). Parfois un peu trop passives en défense, les Norvégiennes se font punir à intervalles réguliers par les arrières françaises ce qui permet aux Bleues d’être devant les Scandinaves à la mi-temps (13-12, MT).

De retour des vestiaires, la Norvège joue une toute autre partition. Plus agressives en défense, elles passent à la vitesse supérieure en attaque dans la vitesse d’exécution. La France, de son côté, marque le pas avec plusieurs échecs au tir (16-18, 37′). Pourtant bien revenues avec une Claudine Mendy efficace (20-21, 45′), les Françaises finissent par lâcher l’affaire à l’entrée des dix dernières minutes. Camilla Herrem lance le festival de la roucoulette, la France ne replie plus suffisamment efficacement et Silje Solberg fait des arrêts : le tout donne un 7-0 qui plie le match en quatre (22-29, 55′). Une grosse baisse de régime regrettable pour les Bleues qui ont laissé filer la Norvège et s’incliner finalement largement (23-30, FT).

Avec deux victoires en autant de matchs, la Norvège file vers la victoire de cette troisième étape de Golden League puisque les filles de Thorir Hergeirson affronteront le Danemar demain (15h30). La deuxième place se jouera entre la France et la Russie (18h) à Orléans.

France – Norvège 23-30 (13-12)
FRANCE. Gardiennes : Glauser 6 arrêts/26, Foggea 2/12. Joueuses : Coatanea 0/1, Ayglon-Saurina 0/1, Landre 2/4, Zaadi 2/4, Houette 2/5, Dembélé 1/2, Flippes 2/3, Mendy 2/2, Edwige, N’Gouan, Nze Minko 2/4, Gnabouyou 0/2, Niombla 1/1, Lacrabere 9/13.
NORVEGE. Gardiennes : Grimsbo 3 arrêts/12, Solberg 7/21. Joueuses : Molid, Arntzen 1/4, Kristiansen 5/8, Skogrand 1/2, Ingstad 2/2, N.Mork 3/5, Oftedal 1/2, Brattsel 1/1, Herrem 5/5, T.Mork 2/3, Tomac 4/5, Jacobsen 5/5.

A Orléans, Clément Domas

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. jbclamence35 - le 18 mars 2017 à 22h13

    D'une nullité… Cette équipe me désespère toujours autant.

  2. handix - le 18 mars 2017 à 22h41

    Elles étaient si nulles que ça ?
    Après la Norvège est la meilleur équipe du monde depuis des années…
    C’est un peu comme les grosses équipes masculines notamment la Norvège qui perdent quasi tout le temps face à l’Edf

  3. Pseudo - le 18 mars 2017 à 23h19

    jbclamence35 c’est terrible d’être aussi méprisant … Cette équipe d’une nullité sans nom a eu de meilleurs résultats en 2016 que l’EdF masculine je te rappelle. Personnellement je suis moins l’équipe féminine mais c’est complètement con de leur cracher ta haine à chacune de leurs défaites.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves