EdF (F) – U19

Les bleuettes seront à l’Euro

Source : IHF

L’équipe de France a remporté ses trois matches de qualification en Slovaquie, validant ainsi son ticket pour l’Euro U19 qui aura lieu cet été en Slovénie. Un bilan parfait qui reste compensé par le travail à réaliser avant cette échéance.

On retrouve avec plaisir un groupe qui sort d’un bon mondial jeune. Désormais sous les directives d’Eric Baradat, elles arrivaient néanmoins sur la défensive après un tournoi de préparation mitigé – une victoire face au Portugal et deux défaites face à l’Allemagne et l’Espagne. Le match contre l’hôte slovaque le premier soir était donc capital. Devant leur public, elles enflamment la rencontre, et sans une grosse partie de Roxane Frank dans ses buts, le début du match aurait pu être difficile à encaisser (1-3, 9e). Mais Méline Nocandy est dans un grand soir et place l’accélération qui ramène les bleuettes dans la rencontre (4-4, 13e). Les Françaises vont continuer à faire la course derrière mais sans subir de break, excepté à la 22e minute (6-8, 22e). En fait un dernier sursaut des locales avant un 7-1 cinglant conclut par un chabala de Constance Mauny. Les bleuettes sont alors dans un fauteuil (13-9, MT), fauteuil qu’elles garderont jusqu’au terme du match (27-19, SF).

Qualification au bout du suspens

Jannela Blonbou – Source : IHF

La qualification se jouait le deuxième jour face au Monténégro vainqueur facile de la Belgique la veille (22-13). Cette fois, les françaises prennent le match par le bon bout à l’image de Karichma Ekoh qui est plus dans le rythme et signe quelques tirs lointain bienvenus (7-5, 12e). Mais le Monténégro veut éviter un match piège face à la Slovaquie et se qualifier dès ce soir là. Plus agressives en défense, c’est bien elles qui mènent à la pause (10-12, MT). Un écart qui fond dès le retour des vestiaires (13-13, 35e). Sous l’impulsion de Méline Nocandy et Pauline Plotton, celui-ci va même enfler (18-14, 43e). Malheureusement, comme en première période, l’écart ne tient pas, et le money-time est irrespirable (21-20, 53e). Une perte de balle monténégrine, un but de la capitaine Mabana-Ma Fofana et un autre de l’artilleuse gauchère Jannela Blonbou suffiront au bonheur des bleuettes qualifiées (25-24, SF). Enfin, la dernière rencontre face à la Belgique permet de signer une belle victoire construite par l’ensemble des joueuses, mais restera dans l’anecdotique (42-11, SF).

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves