EdF (M)

Deux matchs pour décider…et se préparer

dinart-didier-edf-equipe-de-france-031116-5769

La France va affronter à deux reprises la Slovénie en cette fin de semaine avant d’entamer son championnat du monde mercredi prochain, face au Brésil. L’occasion de faire les derniers choix et d’affiner les réglages.

C’est désormais une constante, l’équipe de France effectue son tour de France avant d’embarquer dans sa grande compétition du mois de janvier. Nantes et Créteil il y a deux ans, Rouen et Paris en janvier dernier, ce seront Toulouse et Montpellier qui auront les honneurs de voir les Experts, respectivement vendredi et dimanche, affronter la Slovénie. Pour ses derniers tours de roues avant le début du championnat du monde, mercredi soir à Paris. « Nous allons basculer en mode compétition. Sur la première partie du stage, à Capbreton, on était sur des ajustements. Depuis notre arrivée à Toulouse, nous avons resserré le travail sur les bonnes stratégies afin de mettre en place l’équipe qui débutera la compétition » dévoilait hier Didier Dinart. La Slovénie, en face, n’a rien d’une équipe de touristes, et même si celle-ci s’est beaucoup renouvelée depuis la fin des Jeux Olympiques. Finie l’ère des Gorazd Skof, Miha Zvizej ou Uros Zorman, ce sont désormais Vid Kavticnik, Matej Gaber ou Marko Bezjak, le demi-centre de Magdeburg, qui font office de piliers. Avec pour mission d’encadrer les feu follets Miha Zarabec, Blaz Janc ou Vid Poteko, tous issus de la filière de Celje et promis au plus bel avenir. « Cette équipe joue très bien au handball, elle pose problème au niveau international. On l’a choisie pour pouvoir se jauger et commencer dans les meilleures conditions. On sait que la façon de commencer une compétition se répercute sur la suite. On a à cœur d’arriver de la meilleure façon possible mercredi » ajoutait Dinart hier soir.

Encore plusieurs choix à effectuer

mem-dika-edf-equipe-de-france-031116-5680La double confrontation aura donc pour but d’affiner les réglages mais aussi, moment toujours plus compliqué, d’écarter cinq joueurs sur les vingt et un encore en course pour être sur la feuille mercredi soir. Difficile de laisser un quelconque suspens quant à la participation de Thierry Omeyer et Nikola Karabatic, on vous l’accorde. Mais quid du côté droit, où Nédim Rémili et Dika Mem, tout comme Yannis Lenne et Benoit Kounkoud sur l’aile, espèrent bien faire partie des heureux ? Et à gauche, Nicolas Claire sera-t-il du voyage, après avoir loupé l’embarquement pour Cracovie quasiment un an jour pour jour ? De par son temps de jeu en club, la présence de William Accambray dans les seize relèverait de la surprise. Une chose est sûre, il ne faudra pas compter sur Didier Dinart et Guillaume Gille pour donner de premières indications demain soir, et le suspens pourrait même bien durer jusqu’à mardi soir, 18h, heure de la divulgation de la liste. A moins de 24h de l’ouverture du show.

France – Slovénie à 19h30 (en direct sur beIN Sports 1)

Kevin Domas

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves