EdF (M)

N. Karabatic : « Ca m’a donné la chair de poule »

france-bresil-karabatic-7789

Une large victoire sur le Brésil (31-16), une ambiance au top, les joueurs de l’équipe de France n’ont pas boudé leur plaisir et n’ont pas hésité à le faire savoir en zone mixte.

N. Karabatic : « Le match s’est rapidement décanté parce qu’on a été sérieux dès le début. On s’est rendu le match facile, face à une très bonne équipe qui pouvait nous poser beaucoup de problèmes. On sait qu’on va avoir besoin de tout le monde, et ce soir, si on a fait un si grand match, c’est parce que chaque joueur a fait son travail et respecté les consignes. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour l’ambiance, c’est une première pour moi de jouer une compétition à domicile avec l’équipe de France. C’était juste magique, pouvoir entrer dans la salle à la présentation des joueurs avec cette ovation, ça m’a donné la chair de poule. Il y a eu beaucoup d’émotions et je n’oublierai jamais ce moment. »

W.Accambray : « On a été appliqués, sérieux dès le début du match. Nous n’avons pas eu de pression. On a joué à fond. On a pu bien travailler en prenant rapidement le large au tableau d’affichage. On ne s’était pas dit qu’on gagnerait de dix buts ce soir, mais on a su faire le boulot pour laisser les Brésiliens derrière nous dès le départ. Cela nous donne de la confiance pour la suite. Tout le monde a pu jouer et a pu ainsi rentrer dans le mondial. Le public a été généreux, derrière nous. On avait des connaisseurs, qui ont su reconnaître les belles actions. Le public peut faire la différence dans ce mondial. »

D. Dinart : « L’entame idéale »

france-bresil-omeyer-7491T.Omeyer : « C’est une très bonne entame car on gagne le match en faisant jouer tout le monde. Tout le monde s’est battu pour l’autre, on a fait une grosse prestation collective en défense. On a mis beaucoup de mouvements, beaucoup de déplacements et on a bien respecté les consignes. Il y a de la satisfaction car on connait l’importance d’un premier match pour bien entrer dans une compétition, ce sont toujours des matchs particuliers. On était impatient de commencer et on l’a très bien fait. Je nous ai trouvé assez serein et concentré tout au long de la journée mais rentrer sur le terrain, dans cette salle et avec cette ambiance, c’était génial. »

D. Dinart : « C’était l’entame idéale, après trois semaines de préparation. Le dernier match en date face au Brésil avait été difficile, face à une équipe de qualité. C’est parce qu’on a mis l’engagement nécessaire qu’ils ont progressivement cédé. Nous avons pu faire les rotations nécessaires, ce qui est un point positif. On va continuer à travailler, le Mondial ne fait que commencer.

V.Porte: « L’appréhension que l’on a c’est plus de l’appréhension à débuter la compétition. On n’a pas d’appréhension à jouer en France. Au contraire, on est très heureux de jouer chez nous. La question était comment allait-on réagir à ce premier match qui aurait pu être plus difficile contre une équipe atypique qui nous avait posé des problèmes cet été. On a donc bien commencé, maintenant on est poussé à faire mieux et à donner du spectacle. L’entrée sur le parquet était très émouvante. On s’est échauffé dans la petite salle à côté et quand arrive et qu’on voit que c’est rempli avec tous les drapeaux, on se sent oppressé, emporté et aidé par la foule. C’est assez monstrueux. Quand on voit ça on peut se dire que la compétition va être monstrueuse. » 

Propos recueillis par Kevin Domas (avec O. Poignard et M. Cohen)

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves