EHF Cup – 1/4

Saint-Raph part avec de l’avance

Face à une belle équipe de Melsungen, Saint-Raphaël a mené durant toute la rencontre pour finalement l’emporter  dans ce quart de finale aller de Coupe EHF (30-26, FM). Pas de quoi s’enflammer tout de même avant un match retour qui s’annonce compliqué en Allemagne.

Dans le Var, on parlait d’une avance de cinq buts minimum pour pouvoir voyager outre-Rhin un peu plus tranquille mais on se contente finalement de quatre. Saint-Raphaël voulait tout mettre sur le jeu rapide et c’est bien ce qui a fonctionné ce soir samedi face aux colosses de Melsungen. En s’appuyant comme souvent, sur une défense solide, les Varois ont monté les ballons avec Caucheteux, Jurka et même parfois Wissem Hmam qui n’ont pas hésité à anticiper pour prendre à la gorge leur adversaire. Bonne affaire pour la bande de Joël Da Silva qui a su emballer la rencontre alors qu’elle semblait  partir sur un faux-rythme (12-8, 21′). Ce n’était pas pour autant assez pour que les visiteurs regardent leur hôte du soir dicter la messe. Avec ses arrières capables de changer de rythme très rapidement, ils font cependant la différence de loin, là où Saint-Raphaël a eu un peu de mal. Rien d’alarmant pour autant et le SRVHB pouvait rentrer sereinement au vestiaire malgré un petit but d’avance (15-14, MT). 

Bon retour de vestiaire.

Un peu moins inspirés sur la fin de première période, les Raphaélois sont revenus très fort sur leur parquet. Mettant toujours les ingrédients qu’il fallait en défense pour récupérer les ballons, ils les ont tous montés pour faire grimper rapidement l’écart avec leur opposant (19-15, 35′). Faiblards en attaque placée, les hommes de Michaël Roth ont du mal à passer la charnière entre Wissem Hmam et Adrien Dipanda qui s’est avérée intrépide. Lorsqu’elle était mise en difficulté, c’était Mihai Popescu qui pouvait prendre le relais. Le portier roumain multipliait les parades pour envoyer des relances à la manière de Tom Brady dans ses grandes heures, toujours pour continuer de mettre de la pression sur les Allemands. Jamais battus, comme ce qu’ils ont pu montrer mercredi face à Berlin, les Allemands de Melsungen ont fait monter l’intensité des contacts, parfois à la limite du correct. C’est en partie ce qui leur permet de rester au contacts des Français à cinq minutes du terme (27-26, 55′). Alors qu’on pensait voir le 4e du championnat de France en mesure de gérer son avance, c’est un tout autre scénario qui s’est produit. Melsungen conquérant revenait mais avec leur expérience des années précédentes, les Varois ont fini par retrouver leur avance. Des arrêts de gardiens décisifs à l’image de celui du Djukanovic à deux minutes du terme, leur ont permis de reprendre les rênes de la rencontre pour finalement l’emporter (30-26, FM). Pour autant, rien n’est fait avant d’aller jouer sa qualification au Final Four de Goppingen, dans une salle pas facile à dompter…

De Saint-Raphaël, Maxime Cohen.

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. cousinhugo - le 23 avril 2017 à 10h40

    Dommage l'écart aurait pu être plus important sans un petit relâchement en milieu de chaque période.
    Si St Raph veut encore progresser sur la scène internationale, c'est surtout d'un public dont ils auront besoin.

  2. Dede - le 23 avril 2017 à 14h13

    Le Final Four se déroule où cette année merci

  3. paul - le 23 avril 2017 à 14h19

    …à la dernière ligne de l’article…
    sinon tu as ce site http://www.eurohandball.com/ec/00-03/ehfc/men/2016-17/round/7/Final+Tournament

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves