EHF Cup (F) – 1/4 aller

Pas d’exploit pour Brest

Après une grosse bataille, Brest n’a pas pu résister à Rostov qui a joué juste. Après cette défaite (21-26, FM), les Brestoises devront impérativement faire un exploit en Russie pour espérer une qualification en demi-finale.

Brest se lançait à l’assaut d’une montagne russe, celle de Rostov dirigée par Fred Bougeant depuis le mois de janvier. Dans une Brest Arena comble pour l’occasion les filles de Laurent Bezeau commencent de la plus mauvaise des manières leur quart de finale. Confondant souvent vitesse et précipitation, les Brestoises commettent des erreurs sans lesquelles elles auraient pu faire jeu égal ou mener en première période. En effet, les occasions sont bel est bien là pour les Françaises qui ne parviennent pas à concrétiser dans les moments clés de la rencontre.  A l’image de la dernière interception de Barbosa, tout juste sortie du banc pour chiper le ballon et mener le contre qui a emmené les Russes à prendre deux buts d’avance à la mi-temps (11-13, MT). Pourtant tout n’est pas à jeter et des bonnes choses sont à noter. Quand la défense faisait preuve d’attention, elle a pu récupérer des ballons avec l’aide de Cléopatre Darleux bien en place dans sa cage. En attaque, quand Marta Mangue ne se précipite pas, elle trouve des solutions face à Katrine Lunde, qui elle aussi fait des arrêts.

Rostov, rouleau compresseur russe

Il en est de même en deuxième période. Brest fait souvent le plus difficile avant d’échouer dans le dernier geste. Souvent en situation de supériorité numérique, elles n’ont pas de mal à se frayer un chemin jusqu’au six mètres russes. Mais encore une fois, Katrine Lunde pallie aux erreurs défensives de ses coéquipières et croque littéralement les tireuses françaises. Malheureusement pour les Brestoises, les Russes ne baissent pas d’intensité. Les joueuses d’expérience alignées par Fred Bougeant sur le parquet mettent tout ce qu’elles ont en défense pour récupérer les ballons lorsqu’ils ne leur tombent pas directement entre les mains tant les pertes de balles son nombreuses. Cela permet à Rostov de les monter à l’image de Barbosa qui cloue Cléopatre Darleux en contre-attaque (15-23, 48′). Des buts faciles qui font oublier la belle prestation de la gardienne tricolore qui répond bien à son homologue norvégienne. Face à une équipe qui pourrait jouer la Ligue des Champions, ça ne pardonne pas. Les coéquipières de Siraba Dembélé ne font pas dans la dentelle pour enfoncer le clou. Si Brest tente de limiter la casse, c’est insuffisant (21-26, FM). Le BBH part donc avec un retard de 5 buts à rattraper pour espérer se qualifier en demi-finale de cette Coupe EHF, mission très difficile pour les troupes de Laurent Bezeau.

Maxime Cohen

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 4 mars 2017 à 21h20

    Rouleau compresseur ? C'est exagéré non ? Parce que les Russes n'ont rien fait !
    c'est que Brest fait trop d'errreurs de débutants : perte de balle à foison, tir mal gérer ( combien de fois de tir à l'air au lieu d'être cadré), pb de compréhension entre les joueuses …
    Donc soit les Bretonnes sont crispée par l'enjeu, soit elles ont mal préparé le match soit je ne sais pas…..
    Les Russes NE font que profiter !!!!
    Un petit moment de gloire : un petit 10 minute ou les Bretonnes font égal à égal, de 14 à 25 ème environ, les Russes se font dominé dans toutes les secteurs ! Ca a fini par énerver Sen ! Hélas, Les bretonnes ont repris leur mauvaise habitude. Mais quel gachis !

    Difficile de rattraper de 6 points en Russie, dans la cité de Porte d Caucase ! Un miracle peut être…

  2. Keavenz - le 5 mars 2017 à 05h21

    Le hand féminin est faible … femme de défi déjà faut arrêter de joUer avec ce niveau prete de balle

  3. Averell - le 5 mars 2017 à 11h03

    Si je ne me trompe pas, Brest l'an dernier etait encore en D2.
    Donc quelque soit le resultat final, on peut dire que Brest realise une tres bonne premiere campagne europeenne.
    Et que l'experience fait la difference entre les 2 equipes.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves