EHF Cup (F)

Brest et Nantes en Allemagne pour bien commencer

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Après s’être remis en jambes mercredi en Coupe de France, Brest et Nantes reviennent aux affaires européennes ce samedi. Les deux dernières formations françaises encore engagées en Coupe EHF se déplacent en Allemagne : à Leipzig pour les filles de Laurent Bézeau et à Oldenburg pour celles de Jan Basny.

Hasard du calendrier, ces deux formations allemandes se sont affrontées mercredi dernier pour la dixième journée de Bundesliga. Et, au final, Oldenburg a infligé une très lourde défaite à Leipzig, chez lui (36-24). C’est la plus grosse victoire en championnat pour l’équipe de Leszek Krowicki cette année et la plus lourde défaite de Leipzig en Bundesliga…

Leipzig – Brest, le 7 janvier à 18h

Il faut dire qu’actuellement, Norman Rentsch doit tenter de trouver des solutions au sein d’une équipe minée par les absences. Shenia Minevskaja, Franziska Mietzner et Anne Hubinger sont blessées pour plusieurs semaines encore et Karolina Kudlacz est en congé maternité. Toutes sont pourtant des joueuses majeures de l’équipe. Pour couronner le tout, Luisa Schulze, la pivot, a signé à Bietigheim cet hiver. Pour Brest, affronter cette formation actuellement affaiblie est donc une bonne nouvelle. Attention, évidemment, à ne pas se laisser piéger car les Allemandes, emmenées par Saskia Lang et la jeune Tamara Bösch peuvent surprendre, mais mieux vaut l’affronter aujourd’hui plutôt que dans quelques semaines. L’année est de toute manière délicate pour l’équipe de Saxe puisqu’en plus d’être dans le ventre mou de Bundesliga (10ème), elle a vécu un épisode Ligue des Champions délicat en bataillant avec Astrakhanochka pour éviter de terminer dernier de son groupe – ce qui a finalement été le cas – tout en se faisant corriger par le FTC ou le Vardar Skopje à quatre reprises.

Toujours prudent, Laurent Bezeau préfère tout de même souligner : « je ne sais pas trop à quoi nous attendre en fait. On ignore dans quelles dispositions les adversaires vont se préparer pour nous jouer. Certaines filles sont annoncées absentes mais on ne sait pas trop ce qu’il en est réellement. On va aussi découvrir l’ambiance. C’est une grosse salle de 8 000 places mais tout dépendra comment elle est remplie ».

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Vfl Oldenburg – Nantes, le 7 janvier à 18h

La dynamique d’Oldenburg est bien différente. Sixième du championnat après leur victoire à Leipzig, Kim Birke et ses coéquipières va accueillir Nantes gonflées à bloc. Sur-motivées en  Coupe EHF depuis le début de saison, les Allemandes ont facilement éliminé les Israéliennes de Bnei au premier tour (41-20 / 36-20), ont montré toutes leur solidité mentale face à Fleury (29-22 / 23-26) avant de terrasser le Team Tvis Holstebro avant la trêve hivernale (27-25 / 31-21). Logiquement, l’objectif annoncé de cette formation est de rallier les quarts de finale même si, dans la presse, Leszek Krowicki, entraîneur du club depuis 2005, a désigné les Roses comme favorites du groupe.

Tous les compteurs sont plutôt au vert pour la formation de Basse-Saxe avec comme seul point noir, la blessure longue durée de Julia Wenzel. Les points forts de cette formation sont connus : Angie Geschke a encore déplacé des montagnes face à Leipzig avec 11 buts inscrits, Kelly Dulfer est aussi solide en défense qu’elle peut être précieuse en attaque et, tout autour, c’est une ribambelle de jeunes joueuses comme Inger Smits ou Caroline Müller qui n’ont pas froid aux yeux. Extrêmement content après sa victoire face à Leipzig, le technicien allemand reste très vigilent : « la victoire face à Leipzig a été particulièrement bonne pour la confiance mais n’oublions pas que cette équipe a actuellement des soucis. J’aurais souhaité avoir davantage de temps pour préparer la rencontre face à Nantes mais on a fait le maximum sur vidéo. Cette équipe est dans les meilleures françaises avec Escribano, Stoiljkovic, Klein, Holta… C’est un très gros adversaire. » Enfin, les Nantaises retrouveront une tête connue dans l’équipe adverse : Isabelle Jongelen avait signé à Oldenburg cet été en provenance de la cité des Ducs.

Pour suivre les matchs en live:

Leipzig / Brest : http://www.mdr.de/sport/ergebnisse/ticker8282.html

Oldenburg / Nantes : http://www.oeins.de/tv/live-stream

1 CommentairePoster un commentaire

  1. jebthebear - le 7 janvier 2017 à 19h40

    Merci pour les liens !! J'ai pu voir la demonstration nantaise, bravo les filles, mais que dire de la perf bretonne a Leipzig !!!! Hyper impressionnant.
    Il se passe qqchose cette saison, les allemand(e)s ne sont plus les memes qu'avant : a la peine en LdC masculine, a la peine en EHF feminine, mais les equipes nationales qui repointent le bout de leur nez apres une décennie dans le desert.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves