EHF Cup

L’aventure continue pour Saint-Raph’

 

Après deux défaites dans cette phase de groupes, le SRVHB se devait de l’emporter face à Berlin pour continuer son aventure. Sur leur parquet, les hommes de Joël Da Silva ont renversé l’ogre allemand (27-21, FM) et se qualifient ainsi pour les quarts. 

Beaucoup ont pu penser que jouer une qualification face à Berlin était une mission impossible mais Saint-Raphaël l’a bien fait. Après une première mi-temps accrochée entre les deux formations, ce sont bel et bien les Français qui sont allés chercher cette victoire à l’envie. En effet, les Varois ont eu cette envie supplémentaire avec cette qualification en ligne de mire face à des Allemands qui eux, l’avaient déjà assurée. Ils avaient cette envie de mettre la tête dans un intervalle aux moments clés de la rencontre, de récupérer des ballons en toute fin de rencontre, que son adversaire n’avait pas forcément et c’est bel et bien cela qui a joué dans les dix dernières minutes. Parce qu’avant, tout n’a pas été rose.  C’est vrai que le SRVHB aurait pu se mettre à l’abri plus tôt ou du moins s’offrir un matelas confortable pour gérer son match. En première période, malgré une bonne prestation en défense, quelques occasions sont ratées. Et pour cause, dans son but, Silvio Heinevetter faisait des arrêts qui permettaient aux siens d’y croire et même de mener à la pause (11-12, MT). Pas de quoi vraiment inquiéter le SRVHB qui, quand il s’agit de livrer de grosses prestations défensives, sait répondre avec sa défense, toujours première du championnat de France.

La différence du banc

En effet, quand la bande de Da Silva parvient à faire tourner une rencontre sur la défense (9 buts encaissés en deuxième période), il est difficile de l’emporter et qui de mieux placé que Slavisa Djukanovic pour inspirer ses coéquipiers ? Le portier raphaélois a clairement écœuré ses adversaires pour offrir de bons ballons aux siens qui ne se sont pas gênés de les convertir. Alexandru Simicu avait le bras chaud sur la base arrière en première période mais quand il a fallu prendre son relais, Aurélien Abily a aussi su répondre présent. Daniel Sarmiento s’est fait plaisir à la mène tandis qu’Adrien Dipanda pouvait enfin signer son retour après une entrée en matière difficile face à Chambéry. Saint-Raph’ a donc retrouvé l’intégralité de son collectif, ce qui a permis d’essouffler peu à peu des Allemands venus à 12 sur la Côte d’Azur. Une défaite sans conséquence pour les Renards de Berlin et une victoire synonyme de qualification pour le SRVHB, qui est désormais plus qu’à une marche d’aller chercher le premier Final 4 de son histoire…

Maxime Cohen

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 2 avril 2017 à 08h38

    Belle performance ! Ils légitiment enfin leur place en coupe d’Europe !

  2. jbclamence35 - le 2 avril 2017 à 09h53

    Ils avaient pas du tout besoin de légitimer leur place européenne, faut arrêter avec ça. Ils ont terminé 2e du dernier championnat de France ! Elle est la leur légitimité !

  3. banville - le 2 avril 2017 à 10h28

    félicitations à l'équipe II de Montpellier

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves