Euro 2018

Tirage au sort abordable pour les Bleus


Ce soir avait lieu le tirage au sort des groupes de l’Euro 2018, qui aura lieu en Croatie du 12 au 28 janvier prochain. Ils y retrouveront la Norvège, mais éviteront le Danemark et la Suède.

Malgré une position favorable dans le pot 1, l’équipe de France pouvait s’attendre à un tirage au sort compliqué, avec notamment la possibilité de croiser le fer avec le Danemark, champion olympique en titre, ou la Norvège, vice-championne du monde, ou même les deux à la fois, dès les matchs de poules. Michael Wiederer, le président de l’EHF, n’a pas eu la main légère en offrant aux Bleus un groupe où ils croiseront de nouveau la Norvège, qu’ils avaient affronté en qualification, l’Autriche, qui fera son retour dans une compétition internationale depuis le Mondial 2015 au Qatar, et la Biélorussie, huitième de finaliste du dernier championnat du monde. Si les coéquipiers de Nikola Karabatic n’ont affronté qu’une seule fois les Autrichiens récemment, en préparation du Mondial 2015 (victoire 30-28), ils ont dominé largement les Biélorusses aux deux derniers championnat d’Europe, avec des victoires 34-23 en 2016 et 39-30 au Danemark, deux ans plus tôt. La rencontre entre les hommes de Didier Dinart et les coéquipiers de Sander Sagosen devrait, logiquement, déterminer l’identité du vainqueur de la poule. Les Norvégiens avaient barré la route des demi-finales aux Français au dernier Euro (24-29) avant de s’incliner en finale du dernier Mondial à Paris en janvier (26-33). En qualifications, chacune des deux équipes avait emporté une confrontation.

Le groupe A, le plus indécis

Dans les autres groupes, on notera que la Croatie, le pays-hôte, devra affronter la Serbie dès les matchs de groupe. En demi-finale de la même compétition en 2012, Zarko Sesum avait bien failli perdre un oeil en recevant des projectiles venu du public, dans une ambiance détestable et nul doute que ce duel, qui se jouera à Split, sera un des matchs à suivre du premier tour. Le groupe A semble d’ailleurs être le plus indécis des quatre, puisque la Croatie, la Suéde, la Serbie et l’Islande peuvent tous espérer se qualifier pour le tour principal. Le tenant du titre, l’Allemagne, partira favori dans le groupe C où elle devra néanmoins se défaire de la Macédoine, du Monténégro et de la Slovénie, tandis que dans le groupe D, l’Espagne et le Danemark se disputeront, selon toute vraisemblance, la première position.

Groupe A (Split) : Croatie, Suède, Serbie, Islande
Groupe B (Porec) : France, Biélorussie, Norvège, Autriche
Groupe C (Zagreb) : Allemagne, Macédoine, Monténégro, Slovénie
Groupe D (Varazdin) : Espagne, Danemark, République Tchèque, Hongrie

De ces quatre groupes sortiront les trois premières équipes, conservant les points acquis face aux sélections de la même poule. De là seront formées deux groupes de six équipes pour le tour principal, qui aura lieu à Varazdin et à Zagreb, avant que le carré final ne se déroule dans la capitale croate.

Kevin Domas

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 23 juin 2017 à 19h56

    Faut quand même faire attention à la Biélorussie qui a vu éclore des jeunes talents comme Karalek depuis le dernier Euro. Ça m’étonnerait qu’on leur remette un 20-5 en une mi-temps comme en 2016

  2. gaethand - le 23 juin 2017 à 19h58

    On va pouvoir se marier avec la Norvège à force

  3. Allan - le 23 juin 2017 à 20h02

    Le groupe de la mort en poule 4

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves