GB (F) – Amicaux

La Team GB repart de l’avant

Crédit photo : Suzanne Gunnyon

La Team GB, ça vous dit quelque chose? Mais si, rappelez-vous, aux Jeux Olympiques de Londres 2012, la Grande-Bretagne avait du, comme dans tous les autres sports olympiques, aligner une équipe de handball masculine et une équipe féminine. Dans un pays où ce sport était aussi populaire que la pelote basque en Allemagne, il y avait fort à faire…

Bâtie en seulement quelques mois, l’équipe féminine s’était certes inclinée cinq fois en autant de rencontres dans sa Copper Box mais elle avait aussi permis à talents à l’image d’Holly Lam-Moores (passée par Viborg et revenue au pays pour former les jeunes), Kathryn Fudge ou Nina Heglund d’émerger.

Malheureusement, la Team GB ne connût pas vraiment de lendemain… Jusqu’au mois de novembre dernier. En effet, à Edinburgh (Écosse), deux rencontres amicales furent organisées contre la Belgique. Deux matchs encourageants malgré des défaites (31-36 et 18-37).

« Rejouer pour la Grande-Bretagne a vraiment été quelque chose de génial, nous explique Kathryn Fudge, joueuse de Brühl, en Suisse. Les installations écossaises étaient vraiment top. En novembre, nous avons évolué avec une équipe plutôt jeune, sans grande expérience internationale, plus quelques « anciennes ». Notre premier match a vraiment été encourageant pour nous. Il a bien montré que nous étions capables de faire de belles choses et de bien jouer ensemble. Le deuxième a été un peu plus décevant mais nous a permis de réaliser qu’il nous restait encore énormément de travail à faire. »

Le 18 et 19 mars prochain, la Team GB sera à Antwerp pour disputer deux nouvelles rencontres contre la Belgique : « nous devons toujours garder en tête que chaque match, chaque rassemblement que nous faisons nous permettra de nous améliorer et de retrouver notre propre identité, celle du Team GB, rappelle Kathryn Fudge. Au final, c’est comme ci on recommençait tout de zéro, comme avant les JO, avec un nouveau coach et de nouvelles joueuses. »

Pour ce nouveau rassemblement, Thomas Brønd, l’entraîneur, a à nouveau fait appel à des joueuses expérimentées sans oublier les plus jeunes du cru.

  • Holly Lam-Moores – NEM Hawks HC
  • Zoe Van Der Weel – Aker TopHandball (Norvège)
  • Kathryn Fudge – LC Bruhl (Suisse)
  • Annaleigh Knott – Olympia
  • Emily Maddison – NEM Hawks HC
  • Lydia Edgar – SK Aarhus (Danemark)
  • Nina Heglund – Skrim Kongsberg (Norvège)
  • Laura Black – Peninsula HC
  • Sarah Clelland – Tryst HC
  • Georgina Gowland – Cognac HC (France)
  • Anna Furhmann – ESV 1927 Regensburg (Allemagne)
  • Maria Kourdoulos – Club Sports Madeira (Espagne)
  • Gabbi Howarth – Peninsula HC
  • Rachel McArthur – Tryst HC
  • Amanda Blochel – RP IF Linkoping (Suède)
  • Siena Acciaroli – West Lothian HC

Clément Domas

1 CommentairePoster un commentaire

  1. jebthebear - le 15 mars 2017 à 16h24

    Clement c'est par flemme que vous n'avez pas traduit le nom des villes Edimbourg et Anvers ? 😉
    Sinon, je doute que le club de Cognac s'appelle Cognac HC. Ne serait-ce pas plutot l'ALJO Cognac ? (les anglais collent du HC partout ou nous mettons du HB en gros). Si des cognaçais nous lisent ils pourraient mal le prendre 🙂
    Et pour ceux que ca interesse, le NEM de NEM Hawks veut dire North East Manchester.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves