LdC

Les dates à retenir

Crédit: Bertrand Delhomme / Handnews

L’EHF a confirmé hier soir le calendrier des prochaines Champions League masculines et féminines. Vous pouvez désormais sortir vos calepins et réserver les dates importantes de la saison !

Pour Paris

Comme la saison passée, le Paris Saint-Germain entamera et conclura sa phase de groupe face au THW Kiel. En ouverture de leur saison européenne l’an passé, les Parisiens avaient été défaits à la Sparkassen Arena (27-28) et il s’agira d’éviter semblable déconvenue cette saison. Deux semaines plus tard, lors de la troisième journée, nouveau déplacement en Allemagne, du côté de Flensburg avant qu’un tunnel de matchs compliqués n’attendent les coéquipiers de Nikola Karabatic avant les fêtes de fin d’année. Opposés deux fois à Kielce et deux fois à Veszprem en l’espace d’un mois, les joueurs du PSG auront à négocier un calendrier similaire à celui de la saison passée, où ils avaient du affronter Barcelone et Veszprem à deux reprises en quatre semaines.

Pour Nantes

Au H, la saison que le club s’apprête à vivre est déjà historique avec une première participation aux poules hautes de la Champions League. Le huitième de finaliste malheureux de la saison passée aura un premier gout du top level européen dès le weekend du 17 septembre et la réception inaugurale du Pick Szeged, qui avait échoué en quart de finale la saison passée. Viendra ensuite un déplacement périlleux chez le Vardar Skopje, tenant du titre, avant la réception de Rhein-Neckar Löwen et un déplacement à Barcelone, rien que ça ! Les Blaugrana auront d’ailleurs l’honneur d’être reçus au Hall XXL début décembre, quatre jours avant que le PSG ne vienne remplir la salle du Parc des Expositions de la Beaujoire. Lors des deux dernières journées, Nantes recevra le Vardar Skopje avant de conclure à Mannheim chez les Rhein-Neckar Löwen.

Pour Montpellier

Les hommes de Patrice Canayer, engagés en poule basse, entameront les hostilités par la réception du Metalurg Skopje avant de se déplacer en Russie, du côté de Chekhov. Favoris de leur groupe, il leur faudra tout de même se méfier des Ukrainiens de Zaporozhye, qu’ils recevront lors de la troisième journée et où ils finiront leur phase de groupe début décembre. Avec, on l’espère, un des deux tickets en poche pour participer aux barrages d’accession aux huitièmes de finale.

Pour Metz

Les championnes de France en titre auront le droit à une entrée en matière progressive puisqu’elles recevront, lors de la première journée, l’équipe sortie des qualifications avant de se déplacer à Bietigheim la semaine suivante. Le premier gros choc est prévu pour le weekend du 22 octobre, avec la réception de Buducnost, les Monténégrines grandes habituées du Final Four de la compétition. Deux semaines plus tard, les filles d’Emmanuel Mayonnade se rendront à Podgorica avant de conclure la première phase le weekend du 19 novembre à la maison avec la réception de Bietigheim.

Pour Brest

Les Bretonnes vont avoir le droit à des chocs tous les weekends, à commencer par le déplacement à Rostov-Don, en Russie, dès la première journée. Le vainqueur de la coupe EHF la saison passée, entrainé par Fred Bougeant, avait éliminé les Bretonnes la saison passée de la petite coupe d’Europe. Pour Brest, il faudra ensuite enchainer avec la réception des Hongroises de Györ, tenantes du titre, le weekend du 15 octobre avant un autre match à la maison face aux Danoises de Midtjylland. Après avoir accueilli Rostov le weekend du 11 novembre, les coéquipières de Cléopatre Darleux boucleront leur première phase à Györ à la mi-novembre.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Bonnet - le 15 juillet 2017 à 09h46

    Que des chocs au sommet du handball
    Cela qualifie bien le niveau de nos équipes
    On leurs souhaite le meilleur évidemment

  2. Sasori9 - le 16 juillet 2017 à 00h59

    Bah c'est chaud, calendrier chargé pour les clubs Francais ! Qu'ils gèrent bien le calendrier et ca passe bien. Et surtout pas trop de blessure coté joueurs/ses

  3. Laurent Beys - le 16 juillet 2017 à 08h57

    Il faudra être en forme des le départ pour Nantes et Paris, avec de gros déplacements.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves