LDC (F)

Metz se balade face à Astrakhanochka

fleury-metz-9073

Après sa défaite au Vadar, Metz devait se ressaisir pour espérer se qualifier pour les quarts de finale. Chose faite et avec la manière puisque les Messines l’ont largement emporté (37-18, FM). 

Après une défaite à l’extérieur Metz devait impérativement se racheter sur son parquet face à des Russes en mauvaise posture dans ce groupe 1. Physiquement, les Russes tentent de marquer leur territoire, se mettant à la limite du correct parfois. Cela a notamment causé la sortie prématurée d’Ana Gros à la troisième minute à cause d’un mauvais coup au visage. Metz ne se laisse pas impressionner pour autant et mise sur sa bonne défense. Une 0-6 bien en place qui ne laisse pas beaucoup de place pour les duels proposés par la base arrière russe. Très vite Metz fait la course en tête (3-1, 6′). En attaque placée les coéquipières de Sabirova ont en effet bien du mal à trouver les solutions. N’étant pas en capacité de prendre des shoots de loin elles passent systématiquement par le duel et perdent des ballons. Les Messines s’en demandent pas tant et profitent pour continuer d’accroître leur avance (7-2, 11′). Peut-être trop facile pour les filles de Manu Mayonnade qui mettent un peu moins d’intensité, cela se ressent directement (8-6, 14′) mais pas de quoi s’inquiéter. Metz a en effet de la ressource avec la jeune Hélène Sajka (19 ans) qui remplace Ana Gros en attaque avec 7 buts inscrits. Le rythme imposé par les Mosellanes est difficile à suivre pour les Russes (17-10, MT). 

Bis repetita

Après une première période bien terminée, Metz revient bien. En ne changeant rien, les Messines continuent de mettre en difficulté son adversaire qui a enchaîné sa septième défaite dans cette phase de groupe. Très vite l’écart monte (21-11, 34′) et le match se transforme en correction pour les Russes qui sont impuissantes. Malgré les quelques arrêts de Kira Tusova, Astrakhanochka n’y arrive pas. Sentiment d’impuissance lorsque l’écart ne cesse d’augmenter pendant les dernières 30 minutes. Metz se rassure donc en Ligue des Champions et met fin à sa série de trois défaites dans ce tour principal (37-18, FM). 

Maxime Cohen

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves