LdC (M)

Flensburg et Kiel pour Paris, Rhein-Neckar pour Nantes

L’EHF a dévoilé hier les différents pots avant le tirage au sort de la Velux EHF Champions League, qui aura lieu vendredi à 21h00 à Ljubljana. Nantes et Paris connaissent déjà deux de leurs adversaires.

C’est une des grandes questions qui revient tous les étés. Qui les clubs français engagés en coupe d’Europe vont-ils rencontrer à la rentrée ? Pour Paris, Nantes et Montpellier, qui disputeront la saison prochaine la Champions League, le suspens est presque terminé. Comme la saison passée, l’EHF a réparti les équipes en différents pots avant le tirage au sort. Pour la poule haute, il y en a huit, contenant deux équipes chacune. Le Paris Saint-Germain, finaliste malheureux il y a un mois, figure dans le pot 3 tandis que Nantes figure dans le pot 8. Le numéro du pot n’a qu’une importance relative compte tenu du format de la compétition, qui oblige chaque équipe à rencontrer d’autres gros morceaux dès la rentrée. En revanche, le tirage au sort imposant une protection nationale, deux équipes du même pays ne peuvent pas se rencontrer, à l’exception des Allemands. A ce petit jeu, c’est Kiel qui est perdant puisqu’il devra forcément croiser la route ou de Flensburg, ou de Rhein-Neckar Löwen.

Paris avec de vieilles connaissances

En étudiant donc rapidement la composition des pots, on se rend donc compte que Paris est déjà assuré d’affronter Kiel et Flensburg, ces derniers ne pouvant pas affronter Rhein-Neckar Löwen, qui figure avec le PSG dans le pot 3. Le club de la capitale va donc retrouver de vieilles connaissances puisque les coéquipiers de Kentin Mahé ont déjà affronté Paris en phase de poules ces deux dernières saisons (3 victoires, 1 défaite pour Paris). Quant aux Kielers, ils partageront la poule des Parisiens en Champions League pour la quatrième fois consécutive. Les Allemands l’ont emporté à trois reprises, mais la dynamique est en faveur de Paris, qui a étrillé le THW lors de leur dernière rencontre à Coubertin (42-24). Selon le même système, Nantes figurera dans le même groupe que les champions d’Allemagne en titre, Rhein-Neckar Löwen, ainsi que des Suédois de Kristianstad. Pas forcément une mauvaise nouvelle pour les hommes de Thierry Anti, quand on sait la considération toute relative qu’accordent les Löwen à la Champions League. Pour le reste, le tirage au sort en décidera vendredi, tout en sachant que les équipes hongroises et polonaises engagées en poules hautes ne peuvent se croiser. Barcelone affrontera donc Szeged et Veszprem, Celje tandis que les Vardar Skopje et le Wisla Plock seront forcément dans un même groupe, tout comme Kielce et le Meshkov Brest.

Tirage intégral pour Montpellier

Pour Montpellier, pas besoin de tels calculs savants. Les douze équipes des groupes C et D sont issues de nations différentes et le tirage au sort sera donc intégral. Seule certitude pour les hommes de Patrice Canayer, ils n’affronteront pas les Slovénes de Gorenje Velenje, qui figurent avec eux dans le pot 3. Mais ils pourraient bien retrouver les Ukrainiens du Motor Zaporozhye, qu’ils avaient battu en barrage l’an passé, les Suisses du Kadetten Schaffhausen ou les coéquipiers de Sébastian Simonet, Ademar Leon (Espagne).

Kevin Domas


Pub Espace Pronos EHFCL

29 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 27 juin 2017 à 09h53

    "qui a étrillé le THW lors de leur dernière rencontre à Coubertin (42-24)"

    C'est sympa de rappeler de si beaux souvenirs XD

    • chavi92 - le 27 juin 2017 à 10h29

      Disons que les joueurs de Kiel étaient venus voir la Tour Eiffel ce week-end là !

      PS : le match n'avait plus d'enjeu dans le classement de la poule. Par contre mentalement, ce match a peut-être fait des dégats dans les têtes des Kielers

  2. Manman43 - le 27 juin 2017 à 10h17

    Article du jour dans le ml : http://imagesia.com/article-ml-du-27-06-2017_1ebz

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves