LdC (M) – J10

Status quo en A, regroupement en B

Petite colère

La dixième journée de Champions League a permis à Barcelone de consolider sa première place du groupe A, tandis que dans le groupe B, cinq équipes se tiennent en trois points.

Groupe A :

Narcisse PSGC’était le choc de la semaine et il a tenu toutes ses promesses. Barcelone a été malmené sur le terrain de Veszprem, comptant trois buts de retard dans le premier quart d’heure (6-9) mais ne s’est pas affolé. Pourtant, Laszlo Nagy et Dragan Gajic étaient en grande forme, le géant gaucher scorant un dernier but pour laisser les rouges d’un petit but à la pause (14-13). Mais ce ne pouvait pas être suffisant face à des Barcelonnais impeccables en défense en seconde période, et qui ont pris une avance de quatre buts après une période de neuf minutes sans en concéder. Vaiqueurs 25-22, les Blaugrana gardent la tête du groupe avec deux points d’avance sur Paris, facile vainqueur de Silkeborg (32-27). Derrière les deux leaders, c’est la foire d’empoigne puisque les deux clubs allemands l’ont emporté ce weekend, reléguant Veszprem à la cinquième place. Après s’être rencontrés mercredi, Kiel et Flensburg ont tous les deux pris les points. Le THW à Schaffhausen, la lanterne rouge (30-25), grâce à une grosse deuxième période défensive et aux contre-attaques d’Ekberg (8 buts au total). Le SG s’est imposé tout aussi tranquillement sur le terrain de Plock (37-30) et attend désormais le PSG samedi prochain.

Groupe B :

Crédit photo : SEHA League

Crédit photo : SEHA League

Dans ce groupe, on risque fort de devoir attendre la dernière journée pour connaitre l’ordre exact d’arrivée. Avec cinq clubs en trois points et des chocs dans les quatre journées restantes, il risque encore d’y avoir du grabuge. En ouverture mercredi, les Polonais de Kielce ont trébuché sur le terrain des Rhein-Neckar Löwen (28-25), portés par un excellent Andreas Palicka dans ses cages. Gudjon Valur Sigurdsson et Alexander Petersson ont été bien plus incisifs que leurs homologues polonais et, au final, les lions de Mannheim se relancent complétement dans la course à la qualification. Ils permettent aussi au Vardar Skopje, vainqueur sans trembler de Zagreb (25-20) de revenir à hauteur de Kielce en tête de la poule. L’autre grand perdant de cette dixième journée, c’est le Pick Szeged, battu sur le terrain du Meshkov Brest (25-23). Dans la course à la sixième place, Kristianstad a fait la bonne affaire en s’imposant sur le terrain de Celje, son concurrent direct (28-27). Le suspens est également total dans le bas du classement, puisque les trois prétendants au dernier ticket se tiennent en deux points.

Groupe C :

Tout était déjà joué dans cette poule, puisque Montpellier était assuré de finir premier et Naturhouse La Rioja second. Les Héraultais se sont offert une victoire tranquille face à Elverum (31-24) tandis que les Espagnols ont concédé une anecdotique défaite sur le terrain de Presov (27-30), avec un Oliver Rabek en grande forme (9 buts). Dans le dernier match du weekend, le Metalurg Skopje s’est offert une victoire de prestige face à Chekhov (31-24), les Russes finissant bons derniers de cette poule.

Groupe D :

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Montpellier pouvait se reposer mais ce n’était pas le cas de Nantes, qui a fait et bien fait le boulot du côté de Braga (34-29). Face à une équipe portugaise qui les avait fait souffrir à l’aller, les hommes de Thierry Anti se sont envolés dès le début du match avant d’assurer leur première place de groupe, qui les fera affronter Naturhouse La Rioja dans deux semaines. Nantes vainqueur, le second, le Motor Zaporozhye, a quand même fait le boulot en allant s’imposer à Holstebro (30-28), même si une défaite n’aurait rien changé au classement final tandis que le Besiktas l’a emporté face à Bucarest, sécurisant ainsi sa troisième place finale (29-27).

Retrouvez tous les résultats et les classements ici.

Kevin Domas

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 13 février 2017 à 12h47

    A-t-on déjà vu autant d'équipe du championnat de France à ce niveau en LdC et coupe EHF (bien que St raph se soit mis en difficulté se week end).
    ça ne peut que être bon pour le classement EHF 🙂

    • handnew - le 13 février 2017 à 13h05

      euh non malheureusement ça change rien pour le classement EHf qu’il y ait 3 clubs français en quarts de ldc voire au final4 par rapport à 1 seul club…puisque seul le résultat de la meilleure équipe française par coupe compte !
      Idem l’an dernier avec la coupe EHF avec St Raph en quart, Chambé en demi..seuls les points de Nantes ont compté…

      De toute façon, ce classement absolument pas représentatif du niveau d’un championnat n’a pas vraiment de valeur même aux yeux de l’ehf puisqu’elle donne des invitations un peu comme elle veut pour la ldc et pour l’ehf. La France 4e du classement avec normalement 1 équipe en ldc en a 3 alors que la Hongrie 2e du classement en a 2 tout comme l’Espagne..
      Bref, même pour l’EHF la France est un peu considérée comme le 2e championnat..

      • jpf_hb - le 13 février 2017 à 14h17

        Alors pas pour le classement officiel, mais pour l'image que l'EHF se fait du championnat en France ^^

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves