LdC (M)

Le tirage au sort de la phase de groupes

Ce soir à Ljubljana a eu lieu le tirage au sort des phases de groupe de la prochaine Champions League. Les deux clubs français engagés dans la partie haute, Nantes et Paris, vont avoir le droit à de belles affiches tandis que Montpellier, en partie basse, sera favori de sa poule.

On connaissait, depuis que l’EHF avait dévoilé les différents pots pour le tirage au sort, deux adversaires pour chacun des clubs français. Paris allait devoir affronter, pour la troisième année consécutive, les Allemands du THW Kiel et du SG Flensburg-Handewitt, tandis que le HBC Nantes, pour sa première apparition dans la poule haute, croiserait la route des Rhein-Neckar Löwen, double champion d’Allemagne en titre, et des Suédois de Kristianstad. Pour sa première dans les poules hautes, Nantes sera dans le Groupe A accompagné du FC Barcelone, vainqueur de l’édition 2015, encore à Cologne cette année, défait en demi-finale par Vardar Skopje. Kiril Lazarov retrouvera donc ses anciens coéquipiers après quatre saisons sous le maillot blaugrana. Paris, de son côté, retrouvera les Hongrois de Veszprem. Accompagnés d’un nouvel entraineur, Ljubomir Vranjes,ce sera aussi l’occasion pour William Accambray de jouer contre ses anciens coéquipiers. Cela fait quatre ans que cette équipe est au Final Four de Cologne, mais elle n’a jamais gagné. L’an passé, il y a eu trois confrontations entre les deux formations avec trois victoires des Français dont une en demi-finale de la compétition (26-27).

Montpellier favori en poule basse

Dans la poule basse, Montpellier retrouvera Zaporozhye, qu’il avait éliminé en barrage la saison passée (29-29, 34-36). Les Ukrainiens sont la seule équipe, avec le PSG, à ne pas avoir perdu face à Nantes la saison en Champions League (un nul et une victoire à la Trocardière). Il y  aura aussi l’autre club de Skopje, le Metalurg, que les Héralutais connaissent bien. Et pour cause, les Macédoniens ont joué deux fois Montpellier la saison passée et le MHB s’était imposé à deux reprises (28-18, 30-24). Un autre long voyage sera aussi à mettre au carnet de route des Montpelliérains, celui en Turquie pour y jouer le Besiktas, qui a par ailleurs engagé où ira le Serbe Stevan Sretenovic, qui était à Nîmes cette saison. Déjà présent dans les poules basses la saison passée, il avait fini troisième du groupe D, où figurait le HBC Nantes. Le H l’avais d’ailleurs emporté deux fois (33-19, 33-28). Quant au dernier qualifié, il s’agira du vainqueur du tournoi entre le Sporting (Portugal), Cocks (Finlande), Tatran Presov (Slovaquie) et Alpla HC Hard (Autriche).

Le coup d’envoi de cette phase de groupes sera donné le weekend du 17 septembre et ne prendra fin que le premier weekend de mars. Les six premiers seront qualifiés pour la suite de la compétition, chaque premier de groupe se voyant exempté de huitième de finale et directement qualifié pour les quarts. Pour les poules basses, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour des barrages dont les vainqueurs seront reversés en huitièmes de finale, pour y affronter les seconds des groupes A et B.

Groupe A

FC Barcelone (Espagne)
Vardar Skopje (Macédoine)
Rhein-Neckar Löwen (Allemagne)
Nantes
Plock (Pologne)
MOL-Pick Szeged (Hongrie)
Kristianstad (Suède)
Zagreb (Croatie)

Groupe B

Veszprem (Hongrie)
Kielce (Pologne)
PSG
Meshkov Brest (Biélorussie)
Flensburg (Allemagne)
Kiel (Allemagne)
Aalborg (Danemark)
Celje (Slovénie)

Groupe C

Andemar Leon (Espagne)
Skjern (Danemark)
Gorenje Velenje (Slovénie)
Schaffhausen (Suisse)
Dinamo Bucarest (Roumanie)
Elverum (Norvège)

Groupe D

Metalurg Skopje (Macédoine)
Tcheckov (Russie)
Zapozozhye (Ukraine)
Montpellier
Besiktas Istanbul (Turquie)
Vainqueur du tournoi de qualification 1

Pub Espace Pronos EHFCL

41 CommentairesPoster un commentaire

  1. Tim - le 30 juin 2017 à 22h11

    Le groupe A semble abordable pour Nantes.

  2. The Fan - le 30 juin 2017 à 22h13

    Ça va, les poules paraissent équitables.

  3. stephane_44 - le 30 juin 2017 à 22h19

    Les groupes A et B sont plus équilibrés que l'année dernière. Pour le H il va falloir être costaud à domicile (je ne parle pas des matchs contre le Barça ou le Vardar …) pour être dans les 6. Le PSG peut viser la 1ère place de son groupe. Pour Montpellier le véritable adversaire ça sera la fatigue vu les déplacements qu'ils vont se cogner …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves