LDC (F)

Le tirage des phases de poules

Crédit: Bertrand Delhomme / Handnews

Brest et Metz sont fixés ! Ce soir, l’EHF a procédé au tirage au sort des phases de poule de Ligue des Champions dans les entrailles du château de Ljubljana, en Slovénie. Et, pour leur première participation à la plus prestigieuse des compétitions européennes, les Brestoises ont été gâté puisqu’elles ont hérité d’un énorme groupe et le mot est faible : Györ, Rostov et Midjtylland, respectivement vainqueur de la dernière édition, gagnant de la Coupe EHF et quart de finaliste l’an passé. Pour Metz, rien de facile non plus, même si le groupe paraît plus abordable… Les Dragonnes retrouveront beaucoup de têtes connues puisqu’elles affronteront, comme la saison passée, Buducnost et Thüringer. La quatrième équipe étant le vainqueur du tournoi de qualification 1. Le CSM Bucarest, un des favoris au titre, a hérité du groupe à priori le plus abordable. Le groupe C, en revanche, avec le Vardar, Larvik et FTC, promet de belles joutes à la rentrée !

Groupe A

CSM Bucarest (Roumanie)
Nykobing Falster (Danemark)
Krim Mercator Ljubljana (Slovénie)
Vistal Gdynia (Pologne)

Groupe B

Györ (Hongrie)
Rostov-Don (Russie)
FC Midtjylland (Danemark)
Brest Bretagne (France)

Groupe C

Vardar Skopje (Macédonie)
Larvik (Norvège)
FTC-Rail Cargo Hungaria (Hongrie)
Vainqueur tournoi de qualification 2

Groupe D

Buducnost (Monténégro)
Metz (France)
Bietigheim (Allemagne)
Vainqueur qualification 1

Le tirage des groupes de qualification ici.

Pub Espace Pronos EHFCL

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 30 juin 2017 à 23h17

    A: les roumaines et les danoises qualifiées
    B: Brest a quasi un pied dans la tombe (avec 7 nouvelles joueuses et sans Pineau va falloir trouver de la cohésion en mode TGV). Ce sera l'occasion de voir si Rostov s'est remis de sa grosse claque la saison passée et de découvrir si Gyor sera monstrueux ou pas
    C: A part 3 ou 4 joueuses, Larvik a complètement été renouvelé (faute de brouzouffes). Vardar et FTC passeront
    D: Metz a les moyens de passer (comme Larvik, Buducnost a connu bcp de turnover)

    N'oublions pas qu'il n'y a qu'en France que le nombre de joueuses étrangères (jipes, mais c'est quasi pareil) est plafonné (par la LFH). A cinq , ou 6 joueuses mais il faut alors signer une néopro (-23ans) Sans cette règle, les équipes ont un choix plus vaste pour le recrutement Le Vardar d'Amandine Leynaud avait 1 seule joueuse macédonienne sur un effectif de 18 lors de la saison écoulée. Elles devraient être 4/17 dès septembre 🙂

    On a hâte et si on avait des dates de matchs rapidement on pourrait avoir des tarifs sncf convenables

  2. SportBilly - le 30 juin 2017 à 23h25

    les brestouses ont été gâtéES ! Et a priori, pas à priori

  3. Sasori9 - le 1 juillet 2017 à 00h01

    Groupe A.
    Bucarest passe sans pb. Les Danoises de Faster, ce club a pillé les meilleures joueuses de Holtesbro, de Midjylland et de Rander. Le jeu Danois se base sur le jeu collectif. Ce n'est pas un souci.

    Groupe B
    Brest voulait la LdC alors les Bretonnes ont été gaté : Vainqueur de LdC et celui de EHF cup dans le même groupe, c'est un cas rare ca. Bon courage aux Bretonnes !
    Je n'étais pas d'accord bon voila. Maintenant, c'est fait, c'est aux Bretonnes ! Elles sont capable si elles jouent collectif. A domicile, qu'elles gagnent trois match et au moins une victoire à l'extérieur, c'est qualifié ! Je veux voir Gyor mené par Oftedal !

    Groupe C
    Vardar et FTC. Larvik est composé de jeunes joueuses inexpérimentée. Ce sera difficile contre les FTC, une équipe taillé pour aller au FF Budapest !
    Vardar est capable de bien jouer mais aussi de se saborder….

    Groupe D
    Metz a battu les Buducnost à l'Arène de Metz et a failli battre Buducnost à Monténégro à cause des déchets…. J'espère que Metz a bien appris les erreurs, les déchets technique et perte de balle qui ont couté la victoire contre Buducnost et l'écart de point contre Gyor….
    Buducnost, aussi, entre dans le nouvel ère.
    C'est un groupe plutot ouvert. Tout le monde est capable de battre tout le monde. Les Allemandes sont forte quand ca s epasse chez elles. Mais bcp moins à l'extérieur !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves