LFH – 1/2 aller

Le gros défi de l’ESBF

Pour une première, Besançon aura la lourde tâche de devoir faire tomber l’ogre messin pour pouvoir espérer une finale. De l’autre côté, on retrouve un duel que l’on connait bien entre Issy-Paris et Brest. 

Crédit: Bertrand Delhomme / Handnews

L’Europe, c’était l’objectif majeur de Besançon cette saison. Chose faite pour les filles de Raphaëlle Tervel qui sont parvenues à se hisser en demi-finale, leur assurant un ticket européen pour l’exercice 2017-2018 : « L’Europe était ce qu’on visait cette saison, on l’a obtenu, on a rempli notre contrat » nous expliquait Chloé Bouquet.  Oui mais les Bisontines vont-elles s’en tenir à cela ? Pas vraiment. Même si en face, c’est du lourd et que les stats ne jouent pasen leur faveur (4 rencontres saison, 4 victoires de Metz) , on sait ce groupe capable de tout. Un peu dans le mal sur la fin de la phase régulière, on les a quand même vu sérieuses sur des terrains où d’autres avaient failli et sur leur quart de final retour, où elles ont fait le nécessaire pour se qualifier. Le pari ne semble donc pas impossible pour cette jeune équipe qui est prête à relever, plus que jamais le défi messsin: « C’est la première fois pour ma part que je joue une demi-finale de play-off, c’est à la fois stressant et excitant » confiait Chloé Bouquet « notre équipe est jeune et n’a rien a perdre, on va pouvoir jouer libérées et on a toutes l’envie de faire un gros match chez nous avant d’aller aux Arènes ». Pour ce quatrième épisode, côté mosellan, on ne va pas se déplacer la fleur au fusil: « on ne pense pas forcément à ce qui s’est passé avant, elles nous ont souvent accrochés » signalait Grâce Zaadi « leur qualification européenne leur a fait du bien, je pense qu’elles ne vont rien lâcher et que ça va être un gros combat » continuait-elle. Réponse ce dimanche à 17 heures.

Brest pour une première à Issy ?

Pour l’heure, les regards sont tournés vers la Brest Arena où se joue ce samedi le gros duel entre Issy-Paris et Brest. Ce sera la troisième fois que les deux équipes s’affronteront en 2017. Les deux premières confrontations avaient donné raison à Issy, la dernière étant en Coupe de France, le 26 avril dernier où les filles d’Arnaud Gandais l’avaient emporté 26-19. Pas de quoi fanfaronner pour les Parisiennes qui ont eu l’avantage de jouer ces deux confrontations chez elles. Cette fois, il en sera tout autre, puisque le premier acte se joue en Bretagne, ce qui ne leur avait pas réussi lors de leur venue le 29 octobre dernier, dans le cadre de la 7e journée où le BBH était sorti victorieux 25-20. « Il n’y a pas d’appréhension particulière » nous confiait Alice Durand « on ne va pas penser que c’est une demi-finale, pour ma part ça ne va pas changer, je vais me donner à 100% et je pense que c’est pareil pour toutes les filles ».  Le déplacement d’Issy ne sera pas de tout repos face à Brest qui, bien qu’on l’oublie parfois étant donné son effectif dense, reste un promu qui a assuré sa place européenne pour la saison prochaine, ce qui était l’objectif majeur « en termes d’objectifs, c’est déjà très bien mais si on peut aller au bout, on ne va pas se gêner » insistait l’ailière du BBH. Issy devra donc être irréprochable sur le parquet de Brest pour ne pas s’exposer à un retour compliqué en région parisienne. A l’inverse, Brest à l’occasion de mettre un gros coup de pression sur les coéquipières de Stine Oftedal, qui est toujours à la recherche d’un titre depuis qu’elle joue en France… Rendez-vous à 20H30.

Le programme:

Samedi 13/05 20H30: Brest – Issy Bein Sports 2

Dimanche 14/05 17 Heures : Besançon – Metz Bein Sports 1

Maxime Cohen.

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Tim Tim du 37 - le 14 mai 2017 à 10h24

    Bon courage aux girondines … il faudra en avoir pour faire plier cet ogre metzin

  2. marchand - le 14 mai 2017 à 15h48

    Girondine? ???

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves