LFH – J21

Besançon dans le top 5, Fleury ne décolle pas

Avant-dernier épisode de LFH avant les phases finales et Fleury n’a pas réussi à passer au-dessus de Besançon. Issy a largement maîtrisé Celles pour s’assurer une deuxième place en phase régulière et le match nul de Nice leur assure d’attaquer les play-downs en pole position. 

Besançon a en effet retrouvé le chemin de la victoire après son déplacement à Fleury. Pourtant en échec en première mi-temps (13-9, MT), les filles de Raphaëlle Tervel ont largement fait le travail en deuxième pour l’emporter. Fleury a joué juste dans le premier acte. Malgré une base arrière en difficultés, la défense a fait ce qu’il fallait pour permettre à Julie Foggéa de faire des arrêts, ce qui manquait un peu à Catherine Gabriel pour faire jeu égal. C’est pour cela que le changement opéré avec Mara Munoz a fait du bien aux Bisontines. Elle a fait les arrêts qu’il fallait pour redonner confiance aux siennes et faire déjouer  les Fleuryssoises qui ont marqué seulement quatre buts en vingt minutes. Trop peu pour espérer l’emporter et prendre de l’avance sur Nice au classement (19-20, FM). Et pourtant ce n’est pas passé loin mais Besançon s’assure donc une place plus confortable dans le Top 5, juste devant Nantes et derrière Brest. Fleury reste donc derrière Nice qui, après son match nul face à Chambray reste en pole position pour aborder les play-downs (24-24, FM). 

Ça ne bougera pas devant

Metz, Issy et Brest sont fixés sur leur sort. Les filles d’Arnaud Gandais, grâce à une saison bien plus régulière que les Brestoises, bénéficient d’une logique deuxième place derrière l’intouchable Metz. Pourtant leur dernière victoire sur le parquet du palais des sports de Toulon aurait pu laisser le BBH deuxième (13-25, FM). Les 22 arrêts de Cléopatre Darleux sur 34 tirs n’ont donc rien changé au classement. Issy a été sérieux jusqu’au bout et s’est imposé à Celles-Sur-Belle (23-27, FM). C’est ce qu’il fallait aux coéquipières de Stine Oftedal pour s’assurer cette deuxième place et ainsi, recevoir les matchs retour lors des play-offs. Le haut de tableau restera donc figé avec un trio de tête qui n’a pas changé depuis la 18e journée et la victoire d’Issy-Paris au vélodrome national face à Brest (24-23). En revanche derrière ça va se battre. En effet, Besançon, Nantes, Toulon et Chambray se tiennent à deux points. La dernière journée sera donc décisive pour s’offrir un quart de finale plus favorable pour éviter Brest et Issy.

Le Classement

1. Metz 51 pts

2. Issy-Paris 49 pts

3. Brest 45 pts

4. Besançon 39 pts

5. Nantes 39 pts

6. Toulon 38 pts

7. Chambray 37 pts

8. Dijon 33 pts

9. Nice 31 pts

10. Fleury 29 pts

11. Celles-Sur-Belle 25 pts

Maxime Cohen.

Pub Espace Pronos LFH

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. damoscou - le 17 avril 2017 à 19h15

    Bonsoir, pouvez vous me donner des infos sur le nombre d’équipes féminines 11 pour les filles et 14 chez les garçons? Est-ce une particularité féminine play off play down, par rapport aux garçons? Merci

  2. Aquitaine 64 - le 18 avril 2017 à 07h26

    Bonjour ,oui le championnat féminin Est De 11 équipes ,il y a playdowns et playoffs Car pas assez de Matchs.La saison passée il y avait 9 équipes il me semble .Pour la saison 2017-2018 on devrait retrouver un format plus classique Avec à minima 12 équipes et à maxime 14 ( pas de descente de D1 et 3 montées De D2 des équipes avec statut VAP).A moins qu’une nouvelle fois les probleme financier reviennent au devant de la scène .

  3. Pirate du PCHB - le 18 avril 2017 à 12h05

    http://www.handlfh.org/formule-championnat/

    Pour ce qui concerne la montée de D2F:

    La règle sportive d’accession

    A l’issue de la saison 2016-17 (règle adoptée par le bureau directeur de la FFHB du 7/7/2016) :

    > Le dernier (11ème) des playdowns de LFH est relégué en D2F;

    > Les 2 clubs VAP les mieux classés à l’issue du championnat D2F parmi les 4 premiers, accèdent en LFH, sous réserve de satisfaire aux conditions cumulatives suivantes :

    disposer du statut VAP durant l’ensemble de la saison 2016-17 en D2F,
    respecter les exigences fixées par le cahier des charges de participation à la LFH pour 2017-18.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves