Mondial 2017

Un championnat vraiment mondial ?

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

En accueillant 24 équipes du monde entier, avec des rencontres retransmises dans 178 pays, le championnat du monde version 2017 devrait avoir un vrai impact mondial. Sur le plan sportif, l’Europe reste néanmoins indéboulonnable ou presque.

Même si le handball n’a pas l’universalité propre au football, joué et regardé aux quatre coins de la planète, le handball tisse progressivement sa toile, d’Auckland à Santiago du Chili, en passant par Tokyo ou encore Istanbul.  Avec 24 équipes sur la ligne de départ pour l’édition 2017, tous les continents ou presque sont représentés même si la « vieille Europe » compte à elle seule 58% des sélections engagées. En effet, quatorze nations viennent d’Europe (France, Allemagne, Espagne, Croatie, Norvège, Russie, Biélorussie, Danemark, Hongrie, Islande, Macédoine, Pologne, Slovénie, Suède), trois d’Amérique du Sud (Brésil, Chili, Argentine), trois autres d’Afrique (Egypte, Tunisie, Angola), trois du Moyen-Orient (Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite) et une d’Asie (Japon). Seuls manquent l’Amérique du Nord et l’Océanie pour parler de présence mondiale à 100%.

178 pays diffuseront le Mondial

HANSEN Mikkel-Danemark-220716-9611Tout est donc réuni pour un véritable championnat du monde, même si les dernières éditions ont montré que le dernier carré (à partir des quarts de finale) était avant tout une affaire de sélections européennes, habituées à se disputer le podium mondial.  En 2013, les huit équipes en quarts de finale venaient du Vieux Continent. Deux ans plus tard à Doha, seul le Qatar avait réussi à s’immiscer dans le Top 8 mondial, échouant en finale face aux Bleus.

Malgré cette sur-représentation européenne sur le plan sportif, la couverture télé ne cesse de s’élargir pour le championnat du monde. Ainsi, cette année, la compétition sera diffusée dans 178 pays. Ce sont 147 millions de foyers potentiels qui pourront découvrir les exploits des handballeurs dans les salles hexagonales. Pour la première fois de son histoire, le mondial sera visible en Albanie, Turquie, Nouvelle-Zélande ou encore au Japon.

Les allemands en force à Rouen

supporter-1-bertrandSi 1.000 journalistes représentant 50 nationalités sont accrédités pour couvrir et relayer l’évènement depuis les huit villes de compétition, ce sont les supporters européens qui seront avant tout présents en tribunes à côté des fans français. 10% des billets vendus l’ont été auprès de supporters étrangers. 6.3000 spectateurs allemands sont ainsi attendus au Kindarena de Rouen pour soutenir leur sélection. Les norvégiens seront aussi présents en nombre (450 par match), suivis par les islandais et les tunisiens (200 chacun), puis les danois et les suédois (150 chacun). Une belle fête en perspective pendant deux semaines et demi, sur et en dehors du terrain. Avec la présence de nombreux supporters étrangers, Paris espère 8M€ de retombées économiques grâce au Mondial.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos EDF

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 10 janvier 2017 à 16h28

    Dommage de ne pas avoir mis la poule de l'Allemagne en Alsace (pour les matchs de poule le Rhénus de Strasbourg aurait très bien fait l'affaire)
    Mais content de voir la Kindarena remplie pour une poule sans l'équipe jouant à domicile ! je ne sais pas si de nombreux mondiaux peuvent se venter de ça….

  2. Mehdi - le 10 janvier 2017 à 17h06

    Et je dirais dommage de ne pas avoir mis des matchs di 1er tour à nimes Et spécialement au parnasse qui est une salle magnifique Et Qui respire le hand 😉 trop petite sûrement ( 4191 places ) vraiment dommage nimes Et c environ vivent handball !!! Lets go french la coupe doit rester chez nous

    • jpf_hb - le 10 janvier 2017 à 17h09

      c'est vrai, je me plains tout le temps de mon alsace qui n'a pas eu de matchs de poules, mais le sud également ^^

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves