Proligue – J22

Tremblay touche (presque) au but

Pour cette vingt-deuxième journée de Proligue, Limoges fait chuter Chartres, les chartrains n’étant pas encore assurés de leur place en play-offs. À l’opposé, Valence gagne et garde encore espoir en son maintien. De plus, Istres reprend la seconde place à Pontault-Combault qui a chuté à Besançon.

Le match du week-end : Chartres 30 – 27 Limoges

Chartres, pas encore assuré de jouer les play-offs, avait l’occasion de clôturer le top 5 avec une victoire à domicile contre le 6ème, Limoges. Chartres l’a bien compris, et les visiteurs vont subir la foudre en début de rencontre avec un 3-0 en 1’30. Mais Davor Cutura (8 buts sur 9 tentatives dont 5/5 au 7m) sonne la révolte et Limoges arrive à revenir rapidement (4-4 à la 6ème). Le reste de la mi-temps est un mano à mano et c’est Chartres qui rentre au vestiaire avec le plus petit des écarts (16-15 MT) bien emmené par Robin Molinie (5/6) et Rodrigo Salinas Munoz (5/9). Le retour des vestiaires est sur la même lignée (20-20 à la 40ème), mais à ce moment Limoges creuse un petit écart en inscrivant un 3-0 en 6 minutes bien aidé par son gardien rentré en fin de première période, Khaled Ghoumal. Ce dernier finit à 38% d’arrêts (10/27 dont 0/1 au 7m). Limoges conserve 3 à 4 buts d’avance jusqu’à la fin du match pour reculer l’échéance en vue du top 5.

Besançon 30 – 26 Pontault-Combault

Pontault-Combault, qui sortait d’une victoire importante contre Istres la semaine dernière sans reprendre le goal average, se devait de faire un sans faute pour conserver sa deuxième place. Malheureusement pour les pontellois, Besançon a totalement maîtrisé le match en prenant les commandes dès le début de match. D’ailleurs les bisontins creusent l’écart en fin de première période (17-13 MT). La seconde période confirme la domination de Besançon en prenant jusqu’à huit longueurs d’avance sur Pontault avant de lâcher quelques buts en fin de match (30-26 FT). Besançon confirme ainsi son maintien.

Malgré que le meilleur buteur soit Laurent Lagier Pitre (8/13) pour Pontault-Combault, le gardien de Besançon, Ilija Komnenovic, a réussi une belle performance à 38% d’arrêts (14/37 dont 0/1 au 7m). Les attaquants de Besançon ne sont pas en reste avec Antoine Gros (6/7) et Théo Laguillaumie (6/8).

Caen 23 – 33 Tremblay

Caen, à la recherche de points pour assurer au plus vite le maintien, recevait le leader qui ne tremble pas en 2017. Et encore une fois, après un début accroché (4-5 à la 10ème), Tremblay déroule son jeu pour prendre rapidement le large (8-16 MT). La seconde mi-temps n’est qu’une formalité (23-33 FT).

On notera les 7 buts de Christo Tsatso pour Caen et les 14 arrêts de Denis Serdarevic à 39% d’arrêts. Tremblay a pu compter une nouvelle fois sur Samuel Honrubia (10/12 dont 6/6 au 7m) et Patrice Annonay (16/34 dont 1/3 au 7m à 47%), mais également sur Alexandre Tomas (8/8).

Cherbourg 23 – 23 Billère

Le maintien se rapproche pour Cherbourg avec ce match nul et pourtant les cherbourgeois peuvent avoir des regrets de ne pas avoir assuré le maintien avec une victoire qui leur tendait les bras. Une première mi-temps bien maîtrisée et remportée 13 à 9 par Cherbourg. Mais à l’usure Billère va revenir tout doucement sur Cherbourg pour égaliser à la 55ème (21-21). La fin de match aurait pu être catastrophique pour Cherbourg avec Billère qui a pris le pouvoir à deux reprises.

Les gardiens ont réalisé un duel à distance avec 37% d’arrêts pour Simon Dalmont pour Cherbourg (13/35 dont 1/2 au 7m) et 43% d’arrêts pour Arnaud Tabarand pour Billère (15/35 dont 1/3 au 7m).

Nancy 23 – 29 Massy

Massy, les play-offs en poche, se déplace à Nancy dans l’objectif de se positionner le plus haut possible. Nancy subit alors la loi de Massy dès le début du jeu et se retrouve à la pause avec un écart conséquent (10-15 MT). La seconde période sera tout en maîtrise pour Massy qui revient à la maison avec deux points supplémentaires.

Pourtant le meilleur buteur est nancéen avec 6 buts pour Yann Ducreux, ainsi que la très bonne partie de son portier Obrad Ivezic avec 41% d’arrêts (20/49 dont 3/5 au 7m).

Valence 30 – 25 Saint-Gratien

Toujours vivant en Proligue, Valence se devait pour garder espoir de vaincre la lanterne rouge Saint-Gratien. Valence imprime son rythme dès le début du match et prend rapidement le large pour mener à la mi-temps 18 à 11. La seconde période sera une maîtrise de cette avance jusqu’à la fin du match.

Omar Benali finit meilleur buteur du match avec 9 buts pour Saint-Gratien, malgré la performance du gardien adverse Marko Rajkovic avec 51% d’arrêt (19/37 dont 0/4 au 7m). Les marqueurs de Valence ne sont pas en reste avec 8 buts de Yann Roby et 7 de Pierre Beaucourt.

Istres 30 – 24 Dijon

Avec la défaite de Pontault-Combault la veille, Istres rentre sur le terrain avec les crocs. Les provençaux font exploser Dijon dès le début du match en menant 8-1 à la 12ème. Dijon relève la tête et parvient à réduire l’écart en fin de période (14-10 MT). Istres revient des vestiaires avec plus d’intensité et reprend 6/7 buts d’avance, pour terminer le match sans se faire peur (30-24 FT) et récupérer la seconde place de Proligue.

Marc Poletti, de Dijon, finit meilleur buteur du match (7/8 dont 2/3 au 7m), et a été l’un des seuls à bien gérer la muraille d’Istres, Robin Cappelle, et ses 46% d’arrêts (16/35 dont 2/6 au 7m).

Le classement de Proligue à consulter ici

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves