Starligue

Dernière saison pour Omeyer ?


Après avoir pris sa retraite internationale en mai dernier, Thierry Omeyer a confié dans la presse alsacienne que la saison qui s’annonce pourrait être la dernière de sa carrière en club. A 40 ans, il pourrait ensuite se tourner vers le métier d’entraîneur.

Toutes les bonnes choses ont une fin, même lorsqu’elles concernent des légendes du handball hexagonal. Après l’arrêt de la carrière de Jérôme Fernandez il y a quelques semaines, un autre géant pourrait tirer sa révérence dans quelques mois. A 40 ans, Thierry Omeyer a déjà dit adieux au maillot tricolore aux côtés de son ami Daniel Narcisse. C’était en mai dernier, lors d’une ultime sortie pleine d’émotion à Clermont-Ferrand. Le plus grand portier français de l’histoire du handball a en revanche signé un nouveau contrat jusqu’en juin 2018 avec son club du PSG. S’agira-t-il de la dernière saison de sa carrière ? L’homme aux quatre Ligues des Champions, huit championnats de France ou encore six Coupes de France (pour ne citer qu’elles) a entrouvert la porte à une retraite sportive dans un entretien accordé à la presse locale alsacienne.

Vers une reconversion d’entraîneur ?

« Il y a énormément de chance que ce soit ma dernière saison, déclare-t-il à « L’Alsace » et aux « DNA ». Je vais quand même prendre le temps d’y réfléchir, mais je pense que ce sera la dernière, oui. J’attends le meilleur moment pour dire stop. À la fin de mon contrat à Paris, j’aurai 42 ans, ce sera sans doute le moment d’arrêter, de tourner définitivement la page. Je ferai un point en cours de saison pour prendre ma décision. Mais il y a énormément de chance que ce soit la dernière. » Alors que l’objectif de finir sa carrière en club en remportant la Ligue des Champions avec Paris sera son défi majeur, Thierry Omeyer affirme se sentir « encore bien physiquement et dans la tête. »

Compétiteur acharné, Titi assure qu’il restera dans le monde du handball à l’issue de sa carrière. Dans quel rôle ? Le portier parisien n’écarte aucune piste, même s’il a débuté une formation d’entraîneur depuis un an et qu’il intervient au pôle d’Eaubonne et a participé au stage de l’équipe de France U17. « Je vais peut-être m’orienter dans l’entraînement, c’est quelque chose qui peut m’intéresser. Ou autre chose, je me laisse d’autres portes ouvertes. »

En cas de retraite du géant Omeyer dans un an, et alors que Vincent Gérard n’arrivera dans la capitale qu’en 2019, Paris serait obligé de trouver une doublure à Rodrigo Corrales pour la saison 2018-2019. Mais avec Thierry Omeyer, tout reste possible. Y compris étendre encore un peu plus sa légende et repousser les limites du temps.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Starligue

21 CommentairesPoster un commentaire

  1. BastienHB - le 17 juillet 2017 à 22h47

    Si Omeyer prend effectivement sa retraite l'an prochain, je serais pas étonné que Gerard arrive un an à l'avance

  2. Pseudo - le 17 juillet 2017 à 23h44

    On sait depuis un moment que Omeyer ne continuera pas au PSG après 2018, si Gérard n’a signe qu’en 2019, je pense que le PSG aura du mal à le faire venir plus tôt maintenant

    • BastienHB - le 18 juillet 2017 à 10h39

      Justement. Pour moi ils ne savaient pas quand Omeyer allait arrêter, en 2018 ou max en 2019. Donc si Omeyer continuait tu pouvais pas avoir Omeyer + Gerard (si signature en 2018) + Corrales. Donc je pense qu'ils ont signé Gerard pour 2019 exprès pour ça et si Omeyer dit stop l'an prochain, Gerard viendra un an à l'avance. Faut pas se leurrer, les histoires de contrat c'est pas un problème pour Paris ils ont largement de quoi racheter les années de contrat.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves