Starligue

Direction la Roumanie pour Hugo Descat

Quentin Minel et Nédim Rémili partis l’été dernier, Hugo Descat était le dernier membre de la jeunesse dorée cristolienne à être resté fidèle à son club formateur. Mais l’ailier gauche a décidé de faire le grand saut la saison prochaine en tentant l’aventure du côté de la Roumanie, et plus précisément au Dinamo Bucarest.

Champion de Roumanie et vainqueur de la coupe et de la super coupe de Roumanie cette saison, le Dinamo Bucarest a fait carton plein et voit grand pour la saison prochaine. Qualifiés à nouveau pour la Ligue des Champions, les roumains avaient déjà posés quelques problèmes à Nantes cette année et leur quatrième place dans le groupe D était plutôt prometteuse. C’est donc un environnement intéressant dans lequel évoluera Hugo Descat (24 ans), en perte de vitesse avec Créteil et qui saisit ainsi l’occasion de pouvoir s’exposer au niveau européen.

Engagé pour un an (plus une saison en option), Hugo Descat va retrouver des têtes connues du championnat français puisque le nancéien Pierre Yves Ragot et l’ex-montpelliérain Allahkaram Esteki y évoluaient déjà l’année dernière et l’ancien nantais Vitaly Komogorov fait également partie des recrues après une saison pleine du côté d’Odorhei (196 buts en championnat).

La Roumanie semble être devenue une destination prisée des cristoliens puisque l’arrière droit bosnien Dejan Malinovic s’est lui engagé avec Constanta, le nouveau club de Christian Gaudin, tandis que Mate Sunjic rejoindra lui l’autre club phare de la capitale, le CSM Bucarest.

25 CommentairesPoster un commentaire

  1. Biscuitos - le 18 juin 2017 à 21h59

    N’importe quoi ….

  2. rkj4 - le 18 juin 2017 à 22h17

    J'ai posté un message sur Descat hier. Mais comme c'était sur un article consacré à Yannis Lenne et pour répondre à un gars du forum qui évoquait le cas Descat, je le reposte aujourdhui, là où il mieux sa place :

    Apparemment, Descat n'aurait signé que pour un an (renouvelable) à Bucarest. Même si son choix reste difficilement compréhensible, j'imagine qu'il n'avait pas d'autres proposition intéressante (ce qui reste étonnant) : il aura misé sur l'exposition que pourra lui donner la Ldc. Sur ce point, il a dû être sevré de visibilité en restant si longtemps à Créteil. On peut quand même apprécier sa fidélité envers son club.
    Il faut rapprocher son cas de celui de l'ailier droit croate (j'ai oublié son nom) qui jouait à Istanbul la saison dernière; il a crevé l'écran en Ldc et a été recruté par Kielce dans la foulée. Il n'a pas trop brillé pour sa première saison en Pologne mais c'est quand même une jolie évolution de carrière.

    À une époque, on parlait de Descat à Nantes et ça aurait été l'idéal. À Créteil, son entente avec Nyokas faisait des étincelles et était belle à voir. Mais Nantes a recruté Klein et puis Emonet (à priori moins fort). On dirait qu'il a raté le coche. En France, il ne restait plus beaucoup d'opportunité. Doublure de Gensheimer à Paris : ça peut faire peur à un jeune joueur ambitieux.

    • GoldenCaribou - le 18 juin 2017 à 22h39

      Effectivement, l'ailier droit serbe dont tu parles est Darko Djukic. Il a clairement crevé l'écran avec le Besiktas, mais sa première année à Kielce n'aura pas été vraiment concluante.

      Je ne vois pas en quoi choisir le Dinamo Bucarest est du "n'importe quoi" pour beaucoup de monde. On parle d'un club qui joue la Champions League, il a certainement dû être en contact avec Pierre-Yves Ragot qui lui joue à Bucarest depuis 2014. Donc à mon sens un choix tout à fait logique pour continuer de briller au plus haut niveau.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves