3ème victoire pour Paris !


Troisième victoire en trois matchs pour le Paris Handball. Sous les yeux de Pascal Léandri, l’entraineur d’Ivry, l’équipe de François Bethier, toujours juste en terme d’effectif (11 joueurs), a battu 30-28 l’équipe de Sélestat.

Après un démarrage poussif pour Paris, l’équipe a su au quart d’heure de jeu s’accorder une avance de 2 buts qui restera et qui se révélera décisif pour le reste de la rencontre. A la 52ème minute, les alsaciens recolleront au score (26-26) mais le norvégien Magnus Dahl réalisera deux arrêts à six mètres qui anéantiront les espoirs Sélestadien. L’un des points noirs de la saison dernière, l’attaque parisienne semble avoir progressé puisqu’en trois matchs, Paris a toujours dépassé la barre des 30 buts inscrits, ce qui semble de bonne augure pour le championnat à venir.

A noter d’ailleurs la performance de Samuel Clementia ce soir avec 10 buts inscrits (dont 4/4 aux pénaltys). Après trois matchs, quelques tendances se dégagent de l’effectif parisien, les deux slovènes Rok Praznik, Goran Kozomara s’avèrent être très précieux défensivement, et ne semblent pas rencontrer de problèmes d’adaptation grâce à leur maitrise de la langue. A suivre si les dirigeants parisiens choisissent d’engager ces deux joueurs. Kevyn Nyokas est maintenant utilisé en défense alors qu’il n’était utilisé que comme attaquant l’an dernier.

Enfin, un point sur l’infirmerie: Filah, N’Diaye et Ortega sont toujours aux petits soins.

Clément – Web Reporter pour Handnews.fr

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Admirateur secret - le 19 août 2011 à 02h29

    HA quelle style d'écriture j'adore *-* !!! Je suis un fan complet de se nouveau jeune reporter =D…ALLER EGLY!!!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).