Bundesliga J11 – Les résultats du weekend

En Allemagne, c’est une habitude, le weekend certains partent s’amuser aux quatre coins de l’Europe dans le cadre de la Ligue des Champions tandis que d’autres restent à la maison pour jouer en Championnat. Ce weekend voyait cinq matchs se dérouler.

Magdebourg – Hannover

Dans le premier match du weekend, Magdebourg (cinquième) reçoit Hannover-Burgdorf (dixième). En début de match l’opposition est très déséquilibré, le premier tir de Hannovre est pris à la cinquième minute. Les visiteurs encaissent un 5-1 d’entrée et semblent complétement surclassés. Après avoir semblé limiter la casse, la défense de Magdebourg reprend le dessus et enchaine les contre attaques. L’arrière gauche Fabian Van Olphen est très incisif et efficace que ce soit en attaque placée ou en contre attaque. L’écart passe logiquement à sept buts à la 18ème minute (12-5), puis neuf à la 23ème (15-6) avant de stabiliser à 19-11 à la mi temps dans le sillage d’un Eijlers impressionnant dans les buts de Magdebourg. Le début de deuxième mi temps est une copie parfaite de la première, où les deux ailiers de Magdebourg Grafenhorst et Weber (respectivement 6 et 4 buts ce soir) se gavent des contre attaques lancées suite aux arrêts d’Eijlers. La défaite prend alors des airs de déroute et après un 7-1 en huit minutes, le score est de 26-14 pour Magdebourg. Le score étant acquis, la match devient une promenade de santé pour Magdebourg qui en profite pour laisser au repos ses cadres et donner du temps de jeu à des gens moins utilisés habituellement, dont un certain slovène Ales Pajovic (7 buts). Côté Hannovre, on pourra sauver du naufrage les deux arrières droits, le premier Buschmann qui a tenu son équipe sur ses épaules en première mi temps et le deuxième le norvégien Morten Olsen (5 buts) ,droitier, possédant un tir par en dessous impressionnant et qui ne devrait pas rester à Hannovre très longtemps si il réédite ce genre de performances. Score final 41-26.

Lübbecke – Rhein Neckar Löwen

Dans l’affiche du samedi soir, Lübbecke recevait Rhein Neckar Löwen. Le début de match est très serré, on peut voir que Cupic est parfaitement dans le rythme pour son premier match depuis sa blessure. Les joueurs de Mannheim peuvent aussi s”appuyer sur un Bjarte Myrrhol dans un grand soir (sept buts). Ils n’arrivent néanmoins pas à creuser l’écart, la faute à une défense un peu trop permissive qui laisse trop souvent le pivot norvégien Frank Löke seul. Il marquera en tout sept buts dans ce match. En fin de première mi temps Löwen creuse un premier écart conséquent (14-10 à la 21ème) grâce aux arrêts de près de leur gardien Martinovic. C’est le moment que choisit Daniel Svensson, l’arrière gauche suédois de Lübbecke, pour commencer son show. Avec quatre buts en autant de tirs, il remet les deux équipe à égalité (17-17) à la mi temps. La deuxième mi temps voit Rhein Neckar mener toute la période sans jamais s’éloigner de plus de trois buts. Lübbecke a le mérite de ne pas lâcher et grâce aux arrêts de Quenstedt dans ses cages, l’équipe reste dans la course. A cinq minutes de la fin Löwen mène encore de deux buts. Mais une infériorité numpérique et une dernière perte de balle de Sesum envoie Svenssion marquer son septième but de la soirée pour donner la victoire aux siens 32-31.

Dans les autres matchs du weekend, Gummersbach a gagné un match important pour le maintien contre Huttenberg avec notamment douze buts de Kentin Mahé; Bergisher l’a emporté à Hildesheim 34 à 29 et Lemgo a battu Melsungen 34-30.

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).