Damien Kabengele en garde à vue !

Nous avions l’habitude de lire les frasques de nos amis footballeurs, outre-manche notamment, qui avaient parfois tendance à dépasser les limites, mais voilà que cela arrive aussi dans le Handball.

En effet, comme le précise ce matin le journal la Dépêche, un handballeur est en garde à vue depuis hier. Et ce handballeur n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de Damien Kabengele, joueur de Toulouse !

Comme le raconte le quotidien toulousain, le joueur a été placé hier en garde à vue pour outrage et exhibitionnisme devant les forces de Police.  Il est 9h30 hier matin lorsque l’arrière gauche de Toulouse, au volant de son véhicule, brûle un feu tricolore. Aussitôt stoppé, les forces de police procèdent aux vérifications d’usage : problème le joueur n’a pas ses papiers sur lui ! Au même moment le joueur aurait baissé son pantalon et aurait commencé à exhiber ses parties génitales aux forces de police en présence et à les insulter !

Dirigé immédiatement vers le commissariat le plus proche, Damien Kabengele est aussitôt placé en garde à vue. En pleine phase de préparation avec son club, ce triste épisode arrive au plus mauvais moment pour le joueur…ainsi que pour le club de Toulouse qui démarrait une nouvelle phase de communication autour de son Fénix et sa nouvelle image !

Même si le Handball est encore loin de faire la une des tabloïds à scandale, on aurait préféré sur ce coup là qu’il reste dans l’anonymat…

MAJ du 20/08: Communiqué de presse du FENIX Toulouse Handball

En se rendant hier (18 août) à la séance d’entraînement, Damien KABENGELE s’est vu reprocher par les services de la Police Nationale une infraction à la réglementation routière et a été par voie de conséquence soumis à un contrôle d’identité.
En tenue d’entraînement, le joueur n’a pas été en mesure de présenter ses papiers d’identité et le contrôle d’identité réalisé par les services de Police s’est malheureusement envenimé aboutissant à la garde à vue de Damien KABENGELE.

L’affaire s’est heureusement calmée, et il a été mis fin ce matin-même (19 août) à la garde à vue du joueur qui est sorti libre du commissariat.

L’avocat du club travaille actuellement à cette affaire et le club se laisse bien évidemment le droit de réagir à l’avenir en fonction de la suite judiciaire qui y sera donnée.

En l’état actuel des informations en sa possession, le président du Directoire, Patrick Salles, tient à réaffirmer son soutien au joueur, exprime ses plus profonds regrets quant à la tournure inutilement médiatique de cet évènement et rappelle l’attachement tout particulier du FENIX Toulouse Handball à la présomption d’innocence ainsi qu’aux valeurs de respect et d’éducation.

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. BEN - le 19 août 2011 à 15h27

    Vous dites "Même si le Handball est encore loin de faire la une des tabloïds à scandale, on aurait préféré sur ce coup là que le Handball reste dans l’anonymat… " et en meme temps vous publier ce genre d'article….restons Handball, et pas d'article de potins de Football.

  2. Anne - le 19 août 2011 à 15h58

    Surtout que c'est une version d'un journal…

    L'important est surtout qu'il n'a pas pu jouer le match amical d'hier soir entre les Fenix et Saint-Raphael !

  3. Anne - le 19 août 2011 à 16h01

    et de plus… Parlez plutôt de cette victoire Toulousaine ce serait plus constructif et cela ne nuirai pas au club !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).