Final 4 : Zoom sur le FC Barcelone Borges

Les 28 et 29 mai prochains, dans la bouillonnante salle de Cologne, quatre équipes vont s’affronter sans merci pour tenter de décrocher le titre le plus prisé dans le handball européen : la Ligue des Champions. Revenons sur les parcours respectifs qui ont mené Ciudad Real, Hambourg, Barcelone et Rhein Neckar Lowën jusqu’au Final 4.

Passés tout près du titre lors de la précédente édition avec une défaite sur le fil, en finale face à Kiel (34-36), les hommes de Xavi Pascual sont toujours en course pour décrocher ce titre qui leur échappe depuis 2005. Pensionnaires du groupe A, plus connu sous le nom du «groupe de la mort», composé entre autre de Kiel, Rhein Neckar Lowën ou bien encore de Chambéry, la tache n’était pas gagnée d’avance pour les Catalans. Une première phase qui n’aura pas été de tout repos pour les co-équipiers de Cédric Sorhaindo, qui ont du redoubler d’efforts pour obtenir leur qualification pour les huitièmes de finale. Avec une défaite à domicile face aux clubs allemand des Rhein Neckar Lowën (30-31), un match nul face à la modeste équipe polonaise de Kielce (28-28) et une déconvenue à l’extérieur en terre savoyarde (27-26), le FC Barcelone a terminé les phases de poule avec un bilan mitigé de cinq victoires, trois matchs nuls et deux défaites, à la troisième place de la poule, derrière Kiel et RNL. A l’image d’Hambourg, le club espagnol partait avec l’handicap de recevoir, au match aller lors des huitièmes de finale, le club hongrois du MKB Veszprém KC, club jusqu’alors invaincu dans cette salle. Disposant d’un des sept majeurs les plus équilibrés dans cette Ligue des Champions, les Catalans ont très bien négocié ce match dans la Palau Blaugrana (8 500 places) en s’imposant 28 à 21, dans un match qui a mis du temps à se profiler. S’appuyant sur une solide défense et un Thomas Gonzalez des grands jours (6 buts), les Catalans partaient confiants pour le match retour. Dans une salle bouillante, les joueurs de Xavi Pascual ont bien failli vivre la pire soirée de leur carrière. Accusant un retard de sept buts à la mi-temps, subissant la foudre du “serial buteur” Marko Vujin (11 buts), les Barcelonais sont passés tout près de la correction. Il a fallu compter sur un excellent Garcia Lorenzana, auteur de nombreux buts, pour permettre aux Espagnols de se recoller au tableau d’affichage et de terminer le match à «seulement» quatre buts de retard. Une qualification qui aura donc été acquise dans la douleur pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Pas épargnés par le tirage, les joueurs de Barcelone devaient passer l’obstacle Kiel pour accéder au Final 4. Le remake de la finale de la dernière édition de la Ligue des Champions donnait comme un air de revanche pour les partenaires d’Iker Romero. Dans un match aller à domicile marqué par un chassé croisé entre les deux formations, les Barcelonais ont pris le meilleur sur les Allemands en prenant deux buts d’avance en toute fin de match, grâce notamment à une paire d’arrières très efficace composée de Siarhei Rutenka (6 buts) et du Hongrois Laszlo Nagy (5 buts).  Une petite marge qui assurait un match retour sous haute tension dans la Sparkassen Arena et ses 13 500 spectateurs. Emmenés par un Siarhei Rutenka inarrêtable (8 buts), les Catalans ont étouffé les champions en titre dans leur propre salle. Comptant quatre buts d’avance à la mi-temps, les visiteurs ne se sont jamais laissés rattraper par l’armada allemande. C’est dans une ambiance glaciale que les joueurs du FC Barcelone Borges ont validé leur ticket pour le Final 4 à Cologne.

Vice champion d’Europe la saison passée, les joueurs de Xavi Pascual possèdent les armes pour tirer leur épingle du jeu lors de ce Final 4. Composés de joueurs d’expérience et de deux bons arrières droits, chose rare dans le handball européen, les Barcelonais ont la possibilité d’ajouter un huitième titre de Champion d’Europe à leur palmarès !

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).