La Norvège sacrée Championne du Monde !

Les rencontres face à la Norvège sont toujours assez contradictoires au niveau de l’attitude : des joueuses françaises très concentrées alors que les norvégiennes affichent comme d’habitude sourire et décontraction !

Sirama Dembélé met les Bleues sur orbite…

Apres un début de match en faveur des Bleues qui mènent vite 3 à 1 grâce à un doublé de Sirama Dembélé avec notamment un super un contre un sur son aile gauche. Les norvégiennes reviennent très vite dans le match et arrivent à recoller au score 5 à 6 avec Sulland puis à passer devant 8 à 7 grâce à un but de la gauchère Riegeluth.

Cette avance pour de la Norvège va continuer à grandir, grâce notamment à une série d’exclusions côté française, et ainsi prendre un avantage de 4 buts (9-12) à la 21ème min. Les norvégiennes commencent à placer leur jeu très rapide sur montées de balle et côté français on réalise quelques erreurs et passages en force, notamment Claudine Mendy en fin de contre-attaque.

Nostvold surclasse la France

La numéro 7 norvégienne, Nostvold, marque 2 buts de suite et permet à la Norvège de prendre un avantage certain (11-16) et entraîne un 2ème temps-mort posé par Olivier Krumbholz, fou de rage, qui passe une soufflante à ses joueuses afin qu’elles se ressaisissent en défense. Amandine Leynaud est toujours discrète dans ses cages et la France n’arrive pas à installer son système défensif qui lui permet normalement de récupérer les ballons, même si Claudine Mendy arrive à maintenir la France à flot (12-17) à la 28ème grâce à un bel enchaînement à 6 mètres.

La France atteint la mi-temps avec un déficit de 6 buts (13-19), ce qui est une chose très rare, voir même exceptionnelle pour l’équipe qui a la meilleure défense du monde !

Une deuxième mi-temps similaire

Au retour des vestiaires, la Norvège redémarre comme elle avait terminé sa première mi-temps : comme des fusées sur contre-attaque ! Les françaises décident de défendre en 6-0 afin de jouer le contre mais cela ne permet pas d’arrêter Lunde sur les tirs à 9 mètres.  A la 36ème min, la Norvège domine toujours les débats sur le score de 23 à 16 néanmoins la France recolle grâce successivement à Audrey Deroin et Nina Kamto.

Lacrabere trop discrète

Autant Alexandra Lacrabere avait réussi en demi-finale à maintenir le bateau France à flot, autant ce soir la brestoise a été plutôt discrète sur son côté droit. La Norvège domine toujours la partie à la 42ème, 19-24,  mais la France commence à reprendre des couleurs en défense mais Nostvold continue son festival en course croisée et crucifie Cleopâtre Darleux avec des impacts très précis au niveau du shoot.  L’écart continue en faveur de la Norvège, 22-27 à la 53ème, malgré quelques belles actions de Kanto et Bruneau, mais la messe est d’ores et déjà dites et l’équipe scandinave se dirige logiquement vers un nouveau titre de Championne du Monde, synonyme de Triplé comme celui réalisé par les Experts en janvier 2010 en Autriche.

La Norvège remporte cette finale logiquement sur le score sans appel de 32 à 24 . La France termine pour la deuxième fois de suite sur la seconde marche du podium, après celle atteinte en Chine en 2009. Néanmoins quand on voit le parcours réalisé, compte tenu de l’échec face au Brésil, et les blessures à répétition…on peut tout à fait envisager que les Bleues aillent chercher un podium à Londres en août prochain…c’est tout ce que l’on souhaite à cette équipe mais il faudra d’abord passer par l’étape du Tournoi de Qualification qui ne sera pas une chose évidente !

 

 

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves