LdC J5: Fin des matchs allers, classements et analyses

La 5ème Journée de la Ligue des Champions est aussi synonyme de fin des matchs allers pour les clubs européens, l’occasion de faire le point sur la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Dans le groupe A, Barcelone mène la danse, avec 5 victoires en autant de rencontres, et a peut-être fait le plus dur en s’imposant d’un but à Zagreb lors de la 4ème Journée. En effet, dans ses cinq matchs restants, les catalans recevront trois fois. Le reste du groupe est, comme annoncé, très ouvert. Les croates se déplaceront trois fois, tout comme Chambéry, tandis que Sävehof, actuellement 4ème, n’effectuera que deux déplacements dont un à Sarajevo, dernier du groupe. Les Bosniens, d’ailleurs, qui semblent bien loin du niveau européen, affichent après leur lourde défaite contre Barcelone, un goal average de -62.

Le classement:

1. Barcelone 10 points
2. Zagreb 8 points
3. Chambéry 6 points
4. Sävehof 4 points
5. Schaffhausen 2 points
6. Sarajevo 0 point

Dans le Groupe B, l’Atlético Madrid pointe à la première place. Avec quatre victoires et un match nul, ils confirment leur statut de favoris dans ce groupe. Les Hongrois de Veszprém, après leur succès ce week-end à Berlin, ont creusé le trou en prenant trois points sur les allemands. Tout reste jouable dans ce groupe, mais les Berlinois pourtant prétendants aux huitièmes de finale devront faire attention car ils auront trois déplacements périlleux lors de la phase retour.

Le classement:

1. Atletico Madrid 9 points
2. Veszprém 8 points
3. Berlin 5 points
4. Chekhov 4 points
5. Kielce 4 points
6. Silkeborg 0 point

Pas de surprise dans le Groupe C, Hambourg confirme lui aussi son statut de favori avec cinq victoires en cinq matchs. Le trou est déjà fait sur les mMcédoniens de Skopje, qui concluent leur très bonne première moitié de phase de poule par un succès sur les Roumains de Constanta 25-18, derniers du groupe. Saint Petersbourg et Constanta paraissent déjà distancés, et les Russes ne seront pas aidés par le calendrier puisqu’ils se déplaceront trois fois en phase retour. Ce sont les Slovènes de Koper qui possèdent, sur le papier, le meilleur calendrier pour décrocher une place qualificative pour les huitièmes de finale.

Le classement:

1. Hambourg 10 points
2. Skopje 7 points
3. Koper 6 points
4. Plock 4 points
5. Saint Petersbourg 3 points
6. Constanta 0 point

Enfin le dernier groupe, le D, semble être le plus ouvert. Aucune équipe ne s’est vraiment détachée, seul Belgrade compte déjà quatre longueurs de retard sur l’équipe qui le précède. Le groupe de Montpellier s’annonce donc comme l’un des plus passionnants de cette phase retour. Ces cinq premières journées ont montré que chaque équipe pouvait battre tout le monde, en témoigne la victoire de Montpellier à Kiel où la victoire de Leon contre Copenhague. A noter tout de même, le match non joué entre Kiel et Copenhague qui se jouera le 18 décembre.

Le classement en détail:

1. Leon 7 points
2. Montpellier 6 points
3. Copenhague 6 points
4. Kiel 5 points
5. Szeged 4 points
6. Belgrade 0 point
Copenhague et Kiel ont un match en moins.

Quelques statistiques pour finir: l’Atletico Madrid devance Barcelone au classement du nombre de buts marqués, tandis Belgrade est la plus mauvaise défense.

Le classement des buteurs est dominé par N.Majvauski de Skopje avec 40 buts, suivi de F.Sulc de Szeged avec 39 buts, puis de V.Kavticnik de Montpellier avec 36 réalisations.

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Alexandre - le 22 novembre 2011 à 12h44

    Il n'y a pas de seizième de finale, mais des huitièmes (4 qualifiés par groupe, 4 groupes => 16 équipes => huit matches => huitièmes de finale…)

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).