Quand Bruno Martini règle ses comptes…

Bruno Martini L’édition online du site 20 minutes révèle ce matin quelques petites déclarations assez cinglantes du patron du Paris HB envers son ancien entraîneur, et co-équiper en Bleus durant quelques campagnes internationale, un certain Oliver Girault.

L’ancien porter international revient sur la situation actuelle de son club et son début de saison plutôt compliqué, le site 20 minutes :

>> “ Ça fait quand même beaucoup de défaites, non ?” Réponse de Bruno Martini à cette question assez directe :  “On n’est pas au summum encore. On a des individus qui sont en deçà de ce qu’on attend d’eux. N’attendez pas que je vous dise qui, ça ne serait pas leur rendre service. L’important c’est que cette situation ne dure pas longtemps.”

>> Arrive le moment de faire référence au passé : “Et comment pensez-vous améliorer les choses?” Réponse de l’intéressé : “Le jeu est en reconstruction grâce à Maxime Spincer qui a repris les joueurs en main à la fin de la saison dernière. Pendant deux ans, le club a végété et n’a pas travaillé.

 

Et voilà le moment tant attendu pour mettre les points sur les i avec son ancien entraîneur : “Vous parlez de l’ancien entraîneur, Olivier Girault, démis de ses fonctions en début d’année dernière?” Réponse de Bruno Martini “C’est vous qui le dites…  Désormais, le jeu se construit petit à petit. Le message du coach (François Berthier, assisté de Maxime Spincer qui a assuré l’intérim après le départ de Girault) passe de mieux en mieux. Les joueurs ont envie de se battre pour Spincer qui est au club depuis 28 ans et qui dirige le centre de formation, et a noué des liens particuliers  avec certains joueurs. L’osmose qui existait déjà quand le club était en difficulté (le club a évité la relégation de justesse à la fin de la saison dernière) est toujours là et le coach cimente l’équipe.”

On comprendra fort logiquement que les derniers mois ont du être très tendus au niveau du management et de la direction du club. A la décharge de l’ancien capitaine de l’équipe de France, on rappellera qu’il avait quand même réussi a faire remonter le club en D1 au terme de la saison 2009/2010.

Pour conclure, on espère que François Berthier arrivera à rétablir la situation assez rapidement afin que la spirale des défaites arrive le plus tard possible et que le maintien soit acquis très vite et ainsi permettre au club du Paris HB de construire dans la sérénité.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).