Rhein Neckar Löwen joue à se faire peur !

Il s’en est fallu d’un rien pour que Rhein Neckar Löwen ne gagne pas pour la troisième fois de la saison en championnat et perde ainsi presque tout espoir d’inquiéter Kiel dans la course au titre. L’équipe des Lions n’a en effet du son salut qu’à un dernier but de son polonais Lijewski à quatre secondes du gong final lors du déplacement dans la salle toujours bouillante du TBV Lemgo.

Rhein Neckar était pourtant bien rentré dans la rencontre en parvenant à mener de quatre buts après 20 minutes de jeu, en grande partie grâce à Stojanovic dans ses buts. Son homologue Carsten Lichtlein lui, se trouvait en grande difficulté face à la puissance du demi-centre bosnien Sarko Sesum et aux grigris d’Uwe Genscheimer. C’est le remplacement de Lichtlein par Nils Dresrüsse dans la cage de Lemgo qui sonna le réveil de l’équipe recevante, ce qui lui permis de placer quelques contre-attaques par l’intermédiaire notamment de son international allemand Kehrmann. Un dernier but à trois secondes de la mi temps de Martin Strobel remet les deux équipes sur un plan d’égalité : 11-11 à la mi temps.

La deuxième mi-temps démarra sur le même schéma, RNL prenant rapidement le large de trois buts. Puis inexplicablement, les Lions baissent le pied et laissent revenir leurs adversaires dans la partie. A la moitié de la deuxième mi temps, Lemgo possédait un retard de cinq buts et on ne voyait pas bien comment ils pourraient éviter la défaite tant leur attaque semblait sans solutions face à la muraille Roggish-Lund.

De plus Sesum, auteur de son meilleur match depuis le début de la saison, enfilait les buts comme des perles. Pour corser l’affaire, le gardien monténégrin de Löwen multipliait les parades. C’est alors que Jürgen Francke, le coach de Lemgo pose son temps mort. L’effet est immédiat, son équipe inflige un 5-0 pour revenir à 22-22 à cinq minutes du terme grâce notamment à son deuxième gardien Dresrüsse, plus habitué aux profondeurs du banc qu’à endosser l’habit de sauveur. Et, comme si le retour de leur adversaire les avait réveillé, Rhein Neckar Löwen se remet dans le sens de la marche avec trois buts de Lijewski dans les deux dernièrs minutes, dont le but de la victoire sur le score de 26-25 !
Rhein Neckar se fait une nouvelle fois peur à l’extérieur après la défaite à Hanovre il y a deux semaines. Nul doute que la suffisance affichée par les joueurs de Gudmundur Gudmunsson hier soir devra être corrigée sous peine de les empêcher de jouer les premiers rôles dans cette Bundesliga 2011-2012 !

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).