Tunisie – Un match de championnat sous très haute tension !

Alors que se profilent les Championnats d’Afrique des Nations qui se dérouleront du 8 au 21 janvier 2012 au Maroc, un des matchs de la 9ème journée de championnat tunisien a été le théâtre de scènes violentes… Récit d’un match pas comme les autres.

Ce n’était pourtant qu’un match de handball. Ce samedi, l’Étoile Sportive du Sahel accueillait Espérance Sportive de Tunis. Durant cette rencontre, la salle de Sousse a été la scène d’un déferlement de violence rarement atteint dans le handball.

Parlons du match tout d’abord. L’Espérance, actuelle première du classement général, a menée assez rapidement la rencontre, pour atteindre la mi-temps sur un score de 13 à 9. Petit à petit les visiteurs creusèrent un avantage encore plus important, puisqu’ils atteignirent les neuf buts d’avance. Puis les arbitres décidèrent de suspendre la rencontre à environ huit minutes de la fin, alors que les locaux de l’Étoile Sportive du Sahel étaient toujours menés, 22 à 16.

Mais l’histoire ne retiendra vraisemblablement pas le film du match ! En effet, ce qu’il s’est passé en tribune dépasse presque l’entendement. Déjà bien avant le coup d’envoi du match, des supporters sont rentrés sur le terrain pour perturber l’échauffement des joueurs. Puis par deux fois durant la rencontre, les arbitres ont du interrompre le match en raison de l’envahissement du parquet et des jets réguliers de projectiles depuis les tribunes. Les hommes en noir choisirent d’interrompre définitivement la rencontre lorsque l’ailier de l’Espérance Sportive de Tunis, Brahim Lagha, fut touché à la tête par un énième objet jeté des tribunes.

Les raisons d’une telle révolte demeurent floues. La contre-performance des locaux pourrait sembler être la raison de la colère de la part des spectateurs, mais dans une interview accordée au site gnet.tn, le président de l’Étoile Sportive du Sahel accorde ces incidents au changement de l’équipe dirigeante du club. D’après lui, il est d’ailleurs certain que “ beaucoup (de gens) n’ont toujours pas admis la défaite et n’ont pas accepté le résultat des urnes ” ,  suite aux élections pour nommer le nouveau bureau directeur du club. Il a aussi tenu à souligner que les gens en tribunes étaient des “ pseudo supporters ” et que le club n’était pas habitué ” à un tel comportement de ses supporters “. Un peu des deux sans doute…

Sur les images ci dessous, on peut voir des débuts de bagarre, l’utilisation de fumigènes pendant les interruptions du match, et pendant la rencontre, mais aussi et surtout, des dizaines de jets de projectiles de toutes sortes sur le parquet. A la 5’50 on peut aussi voir la sortie sur blessure de l’ailier blessé… De véritables scènes surréalistes pour un match de handball !

Match arrêté entre l’ESS et l’EST (handball) par Artiste-Tunisien

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. taoufik06 - le 30 novembre 2011 à 12h19

    Cela n'a rien à voir avec le score ! Les débordements ont commencé bien avant le début du match ! Ce qui a pénalisé l'Etoile avec la sortie de 3 joueurs pour 2 min, d'où le le score fleuve de l'Espérance.. Ces quelques pseudos suppoteurs connaissent bien les règles (débordements, arrêt du match, ou insultes des supporteurs = suspension de 2 min pour l'équipe en question). Ils ont donc agit avec un but bien précis, celui de destabiliser l'Etoile et d'atteindre son président !! A noté le très grand fair play des joueurs et du staff des 2 équipes qui ont gardé la tête froide et qui malgré les évenements sont sortis la main dans la main !

  2. MACHIN - le 30 novembre 2011 à 12h28

    comme d'habitude c'est toujours les mêmes qui foutent le bordel!…

  3. slama ghazi - le 30 novembre 2011 à 13h37

    Le joueur de l'espérance n'est pas bléssé par un projectile mais lors d'un contact au cours du jeu.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).